Manchester United conforte sa place de dauphin. Mais rien n’aura été simple pour les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer face à une équipe de Brighton qui a principalement opéré en contre. Menés à la pause, les Mancuniens ont renversé le score d’un match pour la huitième fois cette saison afin de s’imposer (2-1). Dans le même temps, les Seagulls continuent de perdre des points après avoir ouvert le score. Grâce à cette victoire, Manchester prend quatre points d’avance sur Leicester. Avec quatorze points d’avance, le voisin Manchester City semble intouchable.
Nettement dominateur dès l’entame de match, Manchester a pourtant longtemps été incapable d’inquiéter Robert Sanchez. Les Mancuniens ont ainsi cadré leur première frappe à la … 52e minute par l’intermédiaire de Marcus Rashford. De retour de blessure, l’attaquant a été le plus entreprenant et l’un des rares à chercher la faille dans la défense adverse. C’est donc logiquement lui qui a remis son équipe dans le match après une perte de balle de Joël Veltman. Bruno Fernandes a récupéré le ballon et décalé l’Anglais sur sa gauche qui a placé une frappe enroulée du droit hors de portée de Sanchez (1-1, 62e).
Premier League
Triste sur le terrain, tendue en dehors : mauvaise soirée pour Chelsea
IL Y A UN JOUR

Rashford-Greenwood, retours gagnants

Une égalisation qui aura eu le mérite de réveiller les Red Devils. Souvent inspiré dans ses passes, Fernandes est également à l’origine du deuxième but mancunien. Trouvé sur la gauche de la surface par Shaw, son centre a atterri sur Pogba dont la reprise de volée manquée a permis à Mason Greenwood de conclure de la tête (2-1, 83e). Comme Rashford, le jeune anglais revenait de blessure et n’avait donc pas été sélectionné pendant la trêve internationale. Titulaire à la pointe de l’attaque, Edinson Cavani n’a pas existé dans cette rencontre.
Trois tirs, zéro cadré puis sept frappes cadrées en douze tentatives après la mi-temps : la métamorphose de Manchester a été saisissante et Brighton n’y a pas résisté. Le tandem Neal Maupay-Danny Welbeck avait mis les Seagulls devant à l’affichage contre le cours du jeu. Le centre du Français a été bonifié en deux temps par le joueur formé à … Manchester United. Une première tête superbement repoussée par Dean Henderson et une deuxième pour conclure à bout portant (0-1, 13e). On a retrouvé le même duo pour la meilleure action de l’Albion en deuxième période. Bousculé par Harry Maguire, l’Anglais n’a pu reprendre l'offrande de son partenaire et la VAR n’a pas jugé bon d’accorder un penalty (71e).
Seizième, Brighton va continuer de lutter pour sa survie en Premier League et compte toujours six points d’avance sur le barragiste, Fulham. Manchester United profite en revanche pleinement des défaites de Leicester et Chelsea pour creuser un écart dans la course à la deuxième place. Les Foxes sont relégués à quatre points et les Blues à neuf longueurs. Il sera en revanche compliqué d’aller défier l’autre club de Manchester, City, pour le titre.
Premier League
The "Fired One" : Mourinho débarqué de Tottenham
19/04/2021 À 09:57
Premier League
Manchester United peut remercier Greenwood
18/04/2021 À 16:54