La crise économique n'épargne personne, et surtout pas les clubs de foot. En Angleterre, Arsenal a contracté un prêt de 120 millions de livres (132,5 M EUR) auprès du gouvernement britannique afin de "gérer l'impact des pertes de revenu liées à la pandémie" de Covid-19. Le club londonien l'a annoncé jeudi via un communiqué.

The Emirates FA Cup
Arsenal lache son trophée
IL Y A 13 HEURES

L'échéance du prêt, qui vise à procurer "un financement de court terme à un taux compétitif", est fixée au mois de mai. Frappé par le huis clos, la non qualification pour la Ligue des champions pour la quatrième année consécutive et des résultats inégaux, le 11e du championnat anglais a négocié un accord avec la plupart de ses joueurs, qui ont consenti à une baisse de salaire de 12,5%.

Une légère ironie ?

En août, les Gunners avaient annoncé leur intention de supprimer 55 postes au sein du club. Ces suppressions de poste n'ont pas empêché les Londoniens de débourser 45 millions de livres en octobre pour recruter le joueur de l'Atlético Madrid, Thomas Partey. Des contrats de trois ans aux conditions avantageuses ont également été proposés à Pierre-Emerick Aubameyang et Willian.

"Maison de retraite" de Chelsea et le symbole Xhaka : les 5 achats qui résument Arsenal

Premier League
Arsenal poursuit sa remontée
18/01/2021 À 21:55
The Emirates FA Cup
Un Arsenal bien terne sort Newcastle en prolongation
09/01/2021 À 20:06