Entre Thomas Tuchel et Chelsea, c’est toujours la lune de miel. Pour son sixième match à la tête des Blues, le technicien allemand a décroché un cinquième succès de rang, le quatrième en Premier League, face au Newcastle des mauvais soirs (2-0). Sorti du banc en première période, Olivier Giroud a enfilé son costume de joker de luxe, tandis que Timo Werner a enfin retrouvé le chemin des filets. Les Blues profitent de la défaite de Liverpool, samedi, pour se replacer dans le top 4, à moins de deux semaines d’un choc contre Manchester United. Les Magpies, eux, restent 17es.
Le Chelsea de Thomas Tuchel n’est pas encore flamboyant dans le jeu. Mais il est toujours aussi costaud défensivement puisqu’il vient de boucler un cinquième match sans prendre de but. Et surtout, il continue de gagner, pour s’affirmer de nouveau comme un vrai prétendant à la Ligue des champions. D’autres choses, en revanche, fonctionnent comme sous Frank Lampard. Comme la situation d’Olivier Giroud, qui alterne entre banc et titularisations sans broncher… et avec efficacité.
Liga
Juventus, Tottenham, Chelsea en attendant le PSG : Le Barça perd la main dans le dossier Dembélé
IL Y A 8 HEURES

Giroud en mode supersub

Entré en jeu en première période pour remplacer Tammy Abraham, touché à une cheville, l’attaquant français a attendu dix minutes pour faire mouche en opportuniste, après un centre de Timo Werner repoussé plein axe par Karl Darlow (1-0, 31e). Un Werner qui, petit événement, a enfin marqué après quatorze matches de disette en championnat, pour faire le break sur corner huit minutes après l’ouverture du score (2-0, 39e). S’il était vraiment en confiance, l’Allemand aurait pu le faire plus tôt (26e, 34e). Mais l’ancien de Leipzig semble sur la bonne voie.
Autre élément particulièrement surveillé : Kepa Arrizabalaga, titulaire surprise dans les buts pour la première fois en Premier League depuis la cinquième journée. Coupable de plusieurs erreurs en début de saison, le portier espagnol n’a toutefois été que très peu sollicité, attendant l’entame du dernier quart d’heure pour se détendre sur une tête de Joe Willock (74e). Pas vraiment de quoi faire de l’ombre à Edouard Mendy sur le banc.
Pour le reste, les Magpies, qui sont ponctuellement capables de se montrer plus emballants, ont affiché un visage peu reluisant du côté de Londres ce lundi. Attention pour la formation de Steve Bruce, qui se rendra sur la pelouse de Manchester United dimanche : Fulham (18e), qui compte un match en moins, n’a que sept longueurs de retard.
Premier League
"Les corps et les esprits sont fatigués" : Chelsea tire la langue... et ce n'est pas le moment
HIER À 15:56
Premier League
West Ham refait chuter Chelsea
HIER À 14:29