Des victoires comme ça, il en faudra sûrement d'autres pour Manchester City dans la course au titre. Les hommes de Pep Guardiola n'ont pas été flamboyants, mais ont surdominé une équipe de Newcastle limitée (2-0). Leur possession de balle, qui s'est arrêtée à 76%, s'est parfois étirée en longueur face au bloc bas des Magpies. La virtuosité de João Cancelo couplée à l'activité de Raheem Sterling ou Ferran Torres a mis les Skyblues à l'abri, eux qui auraient davantage salé l'addition sans un grand Karl Darlow dans les cages adverses.
Le gardien anglais a pourtant vu ses coéquipiers bien contenir leurs adversaires en début de match avec un pressing cohérent. Puis une passe millimétrée de Cancelo a permis à Sterling de fixer la défense et même Darlow dans la surface. Il a servi sur un plateau Ilkay Gundögan pour débloquer la rencontre (14e, 1-0). Cette connexion Cancelo-Sterling, on l'a revue plus d'une fois. Mais soit l'attaquant anglais n'était pas assez vif sur son débordement (37e), soit sa passe par-dessus la défense pour le Portugais était un peu longue (45e). Etonnamment, c'est sur contre-attaque que les Citizens ont failli faire le break. Kevin De Bruyne, peu inspiré en ce Boxing Day, a perdu un face-à-face avec Darlow (35e). De quoi faire un peu cogiter Manchester City à la mi-temps.
Premier League
Et de 21 ! Manchester City enchaine encore et toujours
02/03/2021 À 21:54

Cancelo, l'homme à tout faire

Les hommes de Steve Bruce sont revenus avec de meilleures intentions en seconde période. Cela a duré 10 minutes. Le temps pour Jacob Murphy, lancé par Miguel Almiron en profondeur, de mettre Ederson à contribution sur un tir du droit à ras de terre (52e). Puis Ferran Torres, dans un rôle ingrat d'avant-centre, a tué le match. L'Espagnol a profité d'un centre à ras de terre de Cancelo remisé maladroitement par Fabian Schär. Il n'a eu qu'à assurer d'un plat du pied au point de penalty pour inscrire son 2e but en Premier League (55e, 2-0). De cette action, voire de ce match, il faut retenir Cancelo. Ancien ailier reconverti latéral, il a longtemps joué relayeur pour mettre à mal l'entrejeu des Magpies. Puis s'est davantage déporté côté droit pour ce second but, mais aussi pour un autre bon centre à destination de Sterling qui a raté le plus facile, avant que Bernardo Silva ne tire sur le poteau (59e).

Ce qui peut pousser Messi vers Guardiola

Cancelo n'a pas délivré de passe décisive, mais il n'est pas à blâmer pour ça. Sur un énième centre ajusté à ras de terre, qui n'aurait pas existé sans une orientation sans contrôle de De Bruyne, il a offert une balle de but à Sergio Agüero, entré en cours de jeu. Mais un superbe réflexe de Darlow sur sa ligne a maintenu Newcastle en vie (81e). Le gardien de 30 ans était déjà bien sorti devant Sterling à la limite de sa surface (75e) et avait gagné à face-à-face avec Torres, certes signalé hors-jeu après coup (72e). Au petit trot et avec patience, Manchester City a dégusté son entrée avant le plat de résistance : un déplacement lundi chez Everton, 2e de Premier League, qui a difficilement gagné à Sheffield United dans le même temps (0-1), puis une visite de Stamford Bridge dimanche prochain, pour y défier un Chelsea 7e avec un point de retard sur les Skyblues, 5es. Le virage de la nouvelle année s'annonce capital pour Pep Guardiola et ses troupes.

Ferran Torres of Manchester City celebrates after scoring his team's second goal during the Premier League match between Manchester City and Newcastle United

Crédit: Getty Images

Premier League
Symbole d'un renouveau, investissement justifié : comment Ruben Dias a conquis la Premier League
01/03/2021 À 23:43
Premier League
Et de 20 pour Manchester City !
27/02/2021 À 14:27