Comme un ouf de soulagement. Manchester United a dû hausser le ton pour décrocher sa première victoire à domicile de la saison en Premier League, face au promu West Bromwich Albion (1-0). Les Red Devils sont tombés sur un Sam Johnstone de gala dans les buts des Baggies, mais ont aussi compté sur un David De Gea décisif et sauvé par sa barre à l'heure de jeu, peu après le penalty de l'inévitable Bruno Fernandes. Sans Paul Pogba blessé, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer se donnent de l'air avant le retour de la Ligue des champions.

Ligue des champions
L'antisèche : Trembler sans sombrer, c’est tellement ça le PSG
HIER À 08:02

Sur sa lancée après ses matches en équipe de France durant la trêve, Anthony Martial a posé des soucis à la défense renforcée de West Bromwich. Mais que ce soit de la tête (2e) ou sur un plat du pied dans la surface (16e), le Mancunien a fait connaissance avec un impérial Johnstone. Les Red Devils ont dominé la première période avec 66% de possession de balle, une supériorité technique claire et un Bruno Fernandes qui impulsait le rythme autant qu'il pouvait. Mais West Bromwich a su riposter. Karlan Grant n'a pas fructifié le petit numéro de Matheus Pereira, la faute à un bon réflexe de De Gea (20e). Ce dernier était bien heureux de voir la tête de Kyle Bartley, pourtant marqué par Harry Maguire, passer au-dessus de sa barre sur corner (42e).

Profitez de notre offre Black Friday pour vous assurer de ne rien manquer de l'année 2021

Nouveau penalty pour Bruno Fernandes

Après la mi-temps, le match a pris une drôle de tournure. D'entrée, Fernandes a commis une faute dans sa surface sur Gallagher (46e). Après avoir consulté les images, M.Coote a inversé sa décision et refusé le penalty au promu. En guise de réponse, Marcus Rashford a obligé Johnstone à une superbe claquette sur sa droite (49e). De Gea s'est à nouveau illustré d'un réflexe devant Townsend (52e), et sur le contre, Fernandes a provoqué un penalty. Le Portugais a pris le ballon et a... raté. Mais Johnstone s'étant avancé sur sa ligne de but, le penalty a été à retirer. Pas de miracle pour West Bromwich, Fernandes a croisé une puissante frappe du droit à mi-hauteur pour ouvrir le score (56e, 1-0).

Manchester a mené, mais Manchester n'a pas si bien géré. Trois minutes après son entrée, Callum Robinson a fait trembler la transversale de De Gea sur une frappe lointaine (65e). Le dernier vrai frisson pour les Baggies, émoussés et sans inspiration en fin de match.

Les Red Devils sont restés tendus jusqu'au bout, la faute à un manque cruel de réalisme. Johnstone a écœuré Rashford à bout portant (67e) puis Maguire sur une demi-volée sur corner (71e). Anthony Martial, qui n'a toujours pas marqué en cinq matches de championnat, a été contré in extremis par Darnell Furlong sur sa dernière occasion (90e+2). Rien à faire, les Mancuniens ont dû se contenter du minimum syndical. Les voilà 9es au classement, à trois points du 5e, Southampton. Ça tombe bien, les Red Devils sont attendus au Saint Mary's Stadium le week-end prochain.

Ligue des champions
Ils y sont presque : Le PSG qualifié en huitièmes si...
HIER À 22:58
Ligue des champions
Les notes du PSG : Le Neymar qu’on aime, le Marquinhos des grands soirs
HIER À 22:21