En football, tout va très vite. Ce dicton si souvent utilisé dans le monde du ballon rond colle parfaitement au destin d'Illan Meslier. Il y a quinze mois, le FC Lorient, alors en Ligue 2, ne comptait plus sur lui et le prêtait à Leeds United. Depuis, le gardien de but de 20 ans vit un conte de fée. En février dernier, il lui a fallu un petit coup de pouce du destin pour l'aider à exploser sur le devant de la scène britannique. Après la suspension de huit matches infligée à Kiko Casilla, qui a ensuite été ennuyé par des blessures, le natif de Lorient a su saisir sa chance juste avant le confinement, à Hull City (4-0). Une prestation propre qui n'a pas été sans lendemain. Car depuis, il n'a plus quitté les buts du dernier champion de Championship, promu en Premier League cet été après 16 ans d'attente.

Comme souvent, Bielsa est passé par là…

Gardien de la cinquième meilleure défense de l'élite anglaise, Illan Meslier impressionne depuis le début de la saison. "Gagner la confiance de Marcelo Bielsa, qui est une référence mondiale, ce n'est pas rien", souligne Guillaume Warmuz, ex-gardien remplaçant d'Arsenal (2002-2003), qui a disputé plus de 450 matches en Ligue 1 avec Lens et Monaco. Dans la même lignée, il est plus difficile de s'imposer dans la Premier League d'aujourd'hui selon l'ex-portier emblématique des Sang et Or. "Au début des années 2000, le jeu y était très physique et aérien. Mais depuis l'arrivée de Pep Guardiola à Manchester City en 2016, les clubs ne jouent plus tout à fait de la même façon. On retrouve davantage de séquences de jeu technique", précise l’ancien gardien d’Arsenal.
Premier League
Cimetière des gardiens, pourquoi la Premier League est-elle si exigeante avec les portiers ?
29/10/2020 À 22:49
Sous la coupe du mentor de l'ex-technicien des Blaugrana, Illan Meslier a passé un pallier dans le jeu au pied. Une caractéristique qui ne faisait pas partie de ses qualités premières lorsqu'il évoluait au FC Lorient. "Je trouve qu'il a beaucoup progressé dans ce secteur de jeu, nous confie Felipe Saad, qui l'a côtoyé chez les Merlus lors de la saison 2018-2019. Il est plus précis sur les attaques placées de son équipe. On sent la patte Marcelo Bielsa même si à l'époque Mickaël Landreau et Christophe Revel (ndlr, l'entraîneur des gardiens) insistaient pour ressortir le ballon proprement de derrière."
Il n'a plus ces creux qu'il a pu avoir parfois à Lorient après trois bons matches
Le jeune gardien a aussi su gérer certains "excès de confiance". "En Angleterre, il n'a plus ces creux qu'il a pu avoir parfois à Lorient après trois bons matches", précise l'ex-défenseur brésilien. En quelques mois, Illan Meslier a mûri dans son approche des rencontres. "Ce qu'il fait à Leeds c'est bien, j'aime sa régularité, apprécie Guillaume Warmuz. Les bases sont bien installées mais il doit continuer sur sa lancée et à apprendre le métier de gardien de but de haut niveau. S'il poursuit comme ça, il va prendre de la valeur."

Une voix d'animateur radio

Mentalement, Illan Meslier était déjà prêt. Avant de confirmer à Leeds. "Il sait s'imposer de façon discrète dans un vestiaire. Ce n'est pas Mattéo Guendouzi qui a ce côté un peu plus flamboyant, mais il ne fait aucun complexe, même avec les anciens", note Felipe Saad qui n'a pas oublié "la voix d'animateur radio" de son ancien coéquipier. "En Angleterre, il faut être vraiment costaud pour gagner le respect de l'institution et s'y imposer comme le fait Illan, poursuit l'ancien portier des Gunners. Dans le jeu, il faut aussi savoir être livré à soi-même, avec des actions qui finissent souvent en un contre un." Des propos confirmés par Christophe Lollichon. "Il est arrivé à 20 ans avec une assurance remarquable, expliquait-il vendredi dernier. Il est sous pression mais ça ne l'empêche pas sur ses relances de faire des choses extraordinaires avec son pied gauche."

Le physique de Courtois, un talent qui fait saliver l'Europe : Illan Meslier, le rempart de Bielsa

Outre l'aspect mental, le gardien qui tutoie les deux mètres (1m96) avait déjà montré d'autres qualités sur les terrains de Ligue 2. "Il était performant sur les sorties aériennes, se rappelle Felipe Saad. Lors des coups de pied arrêtés, il nous rassurait. Il était aussi très tonique sur ses jambes." Des qualités qui ont pu être exploitées dès l'automne 2018 lorsqu'il a pris la place de Danijel Petkovic dans les buts lorientais. A 18 ans seulement. "Souvent, ça peut partir en vrille quand un gardien remplaçant prend la place du titulaire car ils sont tout le temps ensemble aux entraînements. Mais comme Danijel était discret et ne parlait pas très bien français, cela n'a pas eu d'effet collatéral sur Illan, se rappelle son ancien coéquipier. Si cela avait été un gardien de 32 ou 33 ans, la donne aurait pu être plus compliquée pour lui."

Habitué des maillots bleus, un destin chez les grands Bleus ?

Passé par l'équipe de France U18, U19 et U20, Illan Meslier a intégré la liste des Espoirs à la fin août et attend son heure pour intégrer le onze titulaire. Avant de rêver des Bleus après la Coupe du monde 2022 ? Dans deux ans, Hugo Lloris et Steve Mandanda auront respectivement 35 et 37 ans. "L'équipe de France, c'est le plus haut niveau. Évoluer dans un bon club, c'est bien, mais pour être sélectionné, tu dois jouer dans une grande équipe. Sauf si Leeds se réinstalle dans le top 5 lors des quatre-cinq prochaines saisons et redevient le club qu'il était lorsque Canto' y jouait, alors pourquoi pas, répond Guillaume Warmuz. Après dans le foot, ça peut aller vite. Il suffit d'une bonne saison et d'une très belle opportunité qui se présente."
Pour Felipe Saad, l'ancien gardien des Merlus "a toutes les cartes en main pour aller loin". "Aujourd'hui, à part Mike Maignan ou Alban Lafont, quel gardien de la tranche d'âge 18-25 ans peut aller concurrencer Illan ?“ Lundi soir, l'ancien Lorientais aura l'occasion de se mettre une nouvelle fois en évidence contre Leicester. Avec Jamie Vardy face à lui, ce sera un nouveau test grandeur nature.

Guardiola : "Bielsa est la personne que j'admire le plus dans le monde du football"

Premier League
Une prolongation de taille : Son prolonge jusqu'en 2025 avec Tottenham
IL Y A 16 HEURES
Premier League
Manchester United, exception parmi les exceptions
20/07/2021 À 22:30