Sans forcer, Manchester City a remporté une neuvième victoire d’affilée en Premier League à Burnley. Les hommes de Guardiola ont conforté leur succès dès la première période, avec des buts de Jesus et Sterling. Ils n’ont ensuite jamais été inquiétés par une bien pâle équipe de Burnley qui n’a fait que défendre. Avec cette victoire logique, les Citizens confortent leur place de leaders et prennent trois points d’avance sur United, avec un match en moins.
Pour ce déplacement à Burnley, Pep Guardiola a continué sa rotation avec cinq changements par rapport à l’équipe victorieuse de Sheffield samedi (1-0). Les automatismes étaient pourtant bien rodés, puisque les Citizens ont ouvert le score dès la 3e minute par Gabriel Jesus. Le Brésilien s’est montré opportuniste en reprenant de près une frappe de Bernardo Silva mal détournée par Pope. Le gardien international anglais s’est largement rattrapé ensuite, en effectuant plusieurs parades. Mais il n’a pu que constater les dégâts à la 38e, lorsque Sterling a doublé la mise après une combinaison astucieuse entre Mahrez et Gundogan.
Premier League
Peu d'enjeu mais que de buts !
14/05/2021 À 21:01

City a géré

City a ensuite géré tranquillement son avantage, conforté dans cette approche par une équipe de Burnley totalement inoffensive. Les Clarets ont attendu l’heure de jeu pour s’offrir leur seule (timide) occasion du match. Les hommes de Dyche peuvent même se "satisfaire" de ces deux buts encaissés, tant leur défense a montré de grands signes de fébrilité. Mais City n’en voulait pas plus et s’est largement contenté de ce score.
Les Skyblues comptent désormais trois points d’avance sur United, avec un match en moins à jouer à Everton. Surtout, City a parfaitement préparé la série de chocs à venir en février, qui les verra affronter Liverpool, Tottenham, Arsenal puis Mönchengladbach. Coup d’envoi de ce marathon dès dimanche face aux Reds.
Euro 2020
Avec "effet immédiat", la Fifa entérine le rattachement de Laporte à la fédé espagnole
14/05/2021 À 09:05
Premier League
Ruben Dias, mon "Footballer of the Year"
13/05/2021 À 22:26