Ce Manchester City là est intenable. Les Citizens viennent d’enchaîner une onzième victoire consécutive en dominant une faible équipe de West Bromwich (5-0). Promus en Premier League cette saison, les joueurs de Sam Allardyce, englués à la 19e place, semblent bien partis pour retourner en Championship. À leur décharge, il ne fait pas bon affronter Manchester City en ce moment. Ilkay Gündogan et Joao Cancelo, auteurs des trois premiers buts, alignent les prestations de gala et permettent à City de reprendre la tête du championnat avec un point d’avance sur Manchester United.
Alors que Kevin De Bruyne, blessé à la cuisse, est éloigné des terrains pour plusieurs semaines, son absence ne s’est absolument pas fait ressentir du côté de Manchester City. Et cela est en grande partie dû à un homme : Ilkay Gündogan. Étincelant depuis plusieurs semaines et désormais meilleur buteur du club, l’Allemand a marqué ses sept buts lors des huit derniers matches de Premier League. Face au bon début de match des Baggies qui auraient pu ouvrir le score par Semi Ajayi (2e), Gündogan a répondu d’un but somptueux. Servi par Cancelo, son enchaînement contrôle du gauche et frappe du droit a laissé Sam Johnstone sans réaction (1-0, 6e). Le ton était donné.
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57

Joao Cancelo (L) scored for Manchester City

Crédit: Getty Images

Foden, une 100e peu convaincante

Pour inscrire un doublé, l’ancien joueur de Dortmund n’a eu besoin de personne. Face à des défenseurs qui enchaînaient les têtes sans dégager, il a récupéré le ballon avant de conclure d’une belle frappe du gauche (3-0, 30e). Passeur décisif, Joao Cancelo s’est mué en buteur de fort belle manière également. Le Portugais a, il est vrai, profité de l’apathie de la défense adverse pour placer une frappe du gauche dans la lucarne du malheureux Johnstone. Persuadés que Bernardo Silva était hors-jeu, les défenseurs ont quelque peu arrêté de jouer lorsque l’arbitre assistante a levé son drapeau. Sauf que Darnell Furlong couvrait le Portugais et la VAR a validé ce but (2-0, 20e).
Moins en vue tout au long de la rencontre, les trois attaquants du soir Phil Foden, Riyad Mahrez et Raheem Sterling ont tout de même été impliqué sur le quatrième but inscrit par l’Algérien d’une frappe enroulée du gauche depuis la droite de la surface après un centre de Sterling (4-0, 45e+2). Lors d’une deuxième période bien moins animée au vu de l’ampleur du score, Mahrez a offert le dernier but à l’Anglais d’une passe dans les six mètres. Ce dernier a alors poussé le ballon dans le but vide (5-0, 57e). Pour son 100e match avec Manchester City, Foden a vu sa frappe croisée du gauche être déviée sur le poteau par Johnstone (3e).
À six points du premier non-relégable, West Bromwich continue de sombrer à domicile. Les Baggies enregistrent une cinquième défaite consécutive sur leur pelouse. Leurs derniers résultats aux Hawthorns ? 1-5, 0-3, 0-5, 0-4 et donc 0-5. Une descente aux enfers qui risque de les ramener rapidement en Championship. À l’opposé du classement, Manchester City apparaît semaine après semaine comme l’un des candidats les plus sérieux au titre. Les Citizens, qui doivent jouer un match en retard contre Everton, viennent de reprendre la tête au voisin et rival United.
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32
Ligue des champions
L'antisèche : Chelsea, quelle(s) histoire(s) !
29/05/2021 À 22:20