Manchester United et Chelsea dos à dos. Alors que les deux clubs avaient une bonne opération à faire au classement en cas de victoire, les Red Devils et les Blues n’ont pas réussi à se départager sur la pelouse de Stamford Bridge, au terme d’un match d’abord fermé, puis plutôt dominé par Chelsea en seconde période. Manchester prend un point d’avance sur Leicester à la deuxième place, Chelsea reste cinquième.
Le choc a (un peu) fait pschitt. On pouvait s’y attendre puisque le club de Londres, depuis qu’il a été repris en main par Thomas Tuchel, est devenu une forteresse, enchaînant un quatrième match de suite à domicile sans prendre de but. Si les deux équipes n’ont pas manqué de bonnes intentions, la confrontation entre Mancuniens et Londoniens a fait passer peu de frissons, surtout dans une première période sans grandes occasions.
Premier League
Conte, Zidane… Pochettino : qui pour succéder à Solskjaer (et pourquoi c'est compliqué) ?
HIER À 17:22
Podcast

De Gea a sauvé les siens face à Ziyech

Quatre jours après son bijou inscrit en C1 face à l’Atlético de Madrid, Olivier Giroud, titulaire dans un 3-4-3 où Mason Mount et Hakim Ziyech l’accompagnaient devant, n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Le Français a toutefois manqué, d’un rien, la plus grosse opportunité du premier acte, sur un centre de Callum Hudson-Odoi (36e).
Le match aurait pu se débloquer au retour du vestiaire où, comme dans la première période, Chelsea a attaqué à deux cents à l’heure. Mais David De Gea a réalisé une magnifique parade réflèxe sur un tir à bout portant de Ziyech (49e).

MU muselé

Les Blues, avec un bloc haut bien coordonné, ont souvent étouffé les coéquipiers de Bruno Fernandes dans leur camp, et auraient pu mériter mieux, en témoignent leurs 18 frappes tentées en tout dans ce match. United a, comme souvent, eu les moyens de faire mal en contre-attaque, mais a trop souvent manqué l’avant-dernier geste pour aller inquiéter Edouard Mendy, à l’image de cette passe loupée de Scott McTominay au bout du temps réglementaire (90e).
La meilleure attaque de Premier League, désormais distancée de 12 points par son voisin de City en tête du classement, n’a pas profité de l'entrée d'Anthony Martial (79e) pour réussir à faire craquer le coffre-fort londonien. Et manqué l’occasion de se détacher plus franchement de Leicester à la deuxième place, après le faux-pas des Foxes un peu plus tôt ce dimanche face à Arsenal. Chelsea, lui, laisse passer sa chance de prendre la quatrième place à West Ham.
Premier League
Solskjaer peut-il encore rester après un tel fiasco ? "Il ne sera jamais Klopp, Guardiola ou Tuchel"
HIER À 08:41
Premier League
"On a touché le fond" : Malgré la débâcle, Solskjaer refuse d'abandonner son poste
24/10/2021 À 19:44