Le désert après la performance. Trois jours après avoir fait tomber Manchester City en demi-finale de FA Cup (1-0), Chelsea n'a pas pu faire mieux qu'un match nul ce mardi face à Brighton & Hove (0-0), dans le cadre de la 32e journée de Premier League. Une rencontre insipide et sans saveur, au cours de laquelle les hommes de Thomas Tuchel, ont affiché une étrange apathie et une incapacité totale à se montrer dangereux offensivement. Peut-être ont-ils été perturbés par les manifestations proches de Stamford Bridge qui ont retardé le début du match. Les supporters des Blues étant venus crier leur opposition à la Super Ligue, que leur club serait proche de quitter. Chelsea n'en grappille pas moins un précieux point qui lui permet de récupérer la quatrième place du classement. Pour Brighton (16e), la lutte pour le maintien se poursuit.
Chelsea n'aura donc pas su maintenir le cap. Dans la foulée de son succès de prestige glané samedi face à Manchester City, le club londonien espérait bien poursuivre sur sa lancée contre des Seagulls mal classés en championnat. Mais face au seizième de Premier League, les Blues se sont montrés des plus empruntés, et ce dès le début d'une première période fade et pratiquement sans occasion. Car excepté un éclair de Kai Havertz (20e), aussitôt suivi d'une frappe de Kurt Zouma sur le portier adverse (21e), les hommes de Thomas Tuchel n'ont strictement rien montré lors des quarante-cinq premières minutes.
Ligue des champions
Virer son entraîneur, briller avec son successeur : la méthode Chelsea fonctionne toujours
IL Y A 10 HEURES
Sans véritable attaquant, et avec un Hakim Ziyech bien moins à son aise qu'il y a trois jours face aux Cityzens, Chelsea n'a pas montré son meilleur visage et n'a pas satisfait un Thomas Tuchel debout devant son banc, passant son temps à discuter avec son assistant et cherchant visiblement la solution. Une solution que le technicien allemand ne trouvera jamais. Revenu avec le même onze en seconde période après un premier acte vierge de tout but, l'ancien du PSG s'est tout de même décidé à modifier le visage offensif de son équipe. Las. Les entrées de Callum Hudson-Odoi et Timo Werner (67e), puis celle d'Olivier Giroud (77e), n'ont rien changé à l'affaire.

Ligue des champions, à défaut de Super Ligue

Et comme souvent lorsque rien ne va, la catastrophe n'est pas passée loin. Entré en jeu pour les Seagulls, Adam Lallana a montré que malgré les années, son talent ne l'avait pas quitté. L'ancien de Liverpool s'est ainsi fendu de deux frappes des plus dangereuses (78e et 79e), non sans avoir offert un bijou de passe à Danny Welbeck, ce dernier trouvant le poteau (79e). Vraie malchance pour les visiteurs, et petit miracle pour des Blues apathiques et démunis. Heureusement pour eux, les pensionnaires de Stamford Bridge ont finalement tenu et récolté un point. Le maximum qu'ils pouvaient espérer après un tel match.
Si leur prestation est à oublier, les Blues profitent de leur unité glanée dans la douleur pour passer devant West Ham au classement de Premier League. Les voici désormais quatrièmes et qualifiés (provisoirement) pour la prochaine Ligue des champions. Une compétition à laquelle ils participeront volontiers, malgré les velléités sécessionnistes de la direction du club londonien, membre fondateur d'une Super Ligue finalement morte dans l’œuf. Quant à Brighton, ce précieux point représente un espoir de maintien puisque les Seagulls en comptent désormais sept d'avance sur la zone rouge.
Ligue des champions
Du triste Noël à la finale de C1 : Tuchel, le pied de nez d'un tacticien
IL Y A UN JOUR
Ligue des champions
Thiago Silva : "Le PSG a fait le choix de me laisser partir et de dégager Tuchel"
IL Y A UN JOUR