Arsenal a fait le spectacle. Ce dimanche soir, les Gunners ont eu raison de Leeds (4-2), lors de la 24e journée de Premier League. A l'Emirates Stadium de Londres, Pierre-Emerick Aubameyang s'est régalé, avec un triplé (13e, 41e sp, 47e) alors que Hector Bellerin a également marqué (45e). Les hommes de Marcelo Bielsa ont bien réduit la marque, grâce à Pascal Struijk (58e) et Helder Costa (69e), mais cela n'a donc pas suffi. Au classement du championnat d'Angleterre, les protégés de Mikel Arteta repassent juste devant leurs victimes du jour et se retrouvent désormais dixièmes.
Il n'avait marqué que cinq buts depuis le début de la saison de Premier League. En une seule rencontre, Pierre-Emerick Aubameyang a presque doublé ce total, avec un triplé à son actif. Titularisé à la pointe de l'attaque, le capitaine des Gunners a rapidement pris ses responsabilités, en ouvrant le score du droit (13e, 1-0). Juste avant la pause, l'avant-centre gabonais a doublé la mise (41e, 2-0), sur un penalty concédé par Illan Meslier, qui a loupé un crochet avant de faucher Bukayo Saka.
Premier League
CR7 historique, United diabolique
02/12/2021 À 22:11
Enfin, juste après le retour des vestiaires, l'ancien pensionnaire du Borussia Dortmund a une nouvelle fois trompé le portier français, d'une tête plongeante (47e, 4-0). Depuis le début de la saison 2009-2010, Pierre-Emerick Aubameyang est l'un des trois seuls joueurs à avoir réussi un triplé dans trois des cinq grands championnats européens, avec Alexis Sánchez et Salomon Kalou. Entre temps, le score avait été alourdi, juste avant la pause, par Hector Bellerin, d'une frappe en angle fermé et après une belle action collective (45e, 3-0).
Leeds a concédé trois buts ou plus dans une première période, pour la quatrième fois en Premier League cette saison, après Manchester United, Liverpool et Crystal Palace. Deux fois plus que n'importe quelle autre équipe. De son côté, Aubameyang avait visiblement bien l'intention d'aller chercher le quadruplé et il a même bien failli le trouver, mais sa frappe du droit est venue s'écraser sur le poteau (76e). Quant à Cédric Soares, en fin de rencontre, ce sont les gants de Meslier qui ont repoussé sa tentative (87e).

Le sursaut d'orgueil de Leeds n'a pas suffi

Tout comme Arsenal, Leeds s'est procuré plusieurs occasions, mais s'est toutefois montré particulièrement apathique dans le premier acte, malgré une tête de Patrick Bamford (12e), son meilleur buteur en Premier League (12 buts), puis une frappe du pied droit de Jack Harrison (26e). Après la pause, les Whites ont enfin pu montrer leur vrai visage. Un sursaut d'orgueil qui a amené une première occasion de Raphinha (49e). A ce moment-là, les Peacocks avaient déjà quatre buts de retard, mais Pascal Struijk, de la tête sur corner (58e, 4-1) puis Helder Costa, de près du droit (69e, 4-2) ont fini par sauver l'honneur.
Leeds a à la fois marqué (40) et encaissé (42) plus de 40 buts en seulement 23 matches de Premier League cette saison. Seul Tottenham, en 2007-2008, a marqué et encaissé un tel total, après moins de matches, dans l'histoire de la compétition (22 matches). Leeds n'enchaînera donc pas de deuxième succès en championnat, alors qu'Arsenal met fin à une série de trois rencontres sans victoire dans l'élite (un nul, deux défaites). Revenus provisoirement à cinq unités de la Ligue Europa, les hommes de Mikel Arteta vont justement désormais pouvoir se concentrer sur cette fameuse Coupe d'Europe, avec un 16e de finale aller contre Benfica, ce jeudi (21h).
Premier League
L'improbable but d'Arsenal : Blessé, De Gea était à terre mais l'arbitre n'a rien voulu savoir
02/12/2021 À 21:04
Premier League
Confiance d’Arteta, concurrence timide de Lacazette : Aubameyang, l’incompréhensible panne
01/12/2021 À 23:20