Les saisons se suivent et se ressemblent pour Arsenal. Alors que les Gunners n'avaient pas le droit à l'erreur en recevant le relégable Fulham, les joueurs de Mikel Arteta n'ont finalement empoché qu'un point (1-1) et sont 9es. Malgré beaucoup de malchance et de nombreuses décisions défavorables de la VAR, les hommes de Mikel Arteta s'en sortent bien avec ce nul puisqu'Eddie Nketiah a égalisé au bout du temps additionnel (90e+7). C'est cruel pour Fulham, qui dit sans doute adieu au maintien avec 6 points de retard et deux matchs de moins à jouer que Burnley (17e). À noter qu'Alexandre Lacazette est sorti sur blessure.
Il existe deux manières d'analyser un tel match. La première consiste à souligner la malchance des Gunners, qui n'ont pris qu'un point dans un match archi-dominé. Une infortune devant les buts, déjà. Dès les premières minutes (1e, 8e), Arsenal a pris la main sur le match et s'est créé quelques occasions, sans réussite. Et quand Ceballos a cru ouvrir le score à la 40e minute, le but a été annulé pour un hors-jeu infime de Saka après une intervention au laser de la VAR. Arsenal était à deux doigts de marquer, mais un orteil dépassait.
Premier League
Arsenal retrouve (un peu) le sourire et envoie West Brom en Championship
HIER À 19:56

La poisse pour Arsenal

La guigne des Gunners a atteint des sommets en deuxième période. Toujours ultra-dominateurs (68% de possession), les Gunners n'arrivaient pas à transformer avant d'être encore une fois mis en difficulté par la VAR. Sur une action anodine, Lemina a bien joué le coup et obtenu le penalty, profitant de la naïveté de Gabriel sur une passe vers Aina. La faute était infime, et, au départ de l'action, Aina était couvert par le genou de Bellerin pour une poignée de centimètres. Ce qui n'a pas empêché Maja de transformer en force (1-0, 59e). Lorsque Lacazette est sorti en se tenant la cuisse gauche à la 69e minute, le tableau était complet.

Josh Maja

Crédit: Getty Images

Face à une équipe de Fulham vaillante mais limitée, Arsenal a continué à pousser en manquant de précision et de rythme dans les transmissons. Les Gunners sont tombés en outre sur un grand Areola, décisif à de nombreuses reprises (8e, 71e, 90e). Au bout du temps additionnel, les Gunners ont trouvé la voie par Nketiah suite à un cafouillage sur corner (90e+7), mais le mal était fait : Arsenal laisse deux points et dit probablement adieu à l'Europe.

Le maintien s'éloigne pour Fulham

Cependant, Arsenal a surtout affiché cet après-midi les limites habituelles qui empêchent son retour au premier plan. Dans un match face au 18e, le pivot Ceballos-Elneny a manqué de créativité pour déborder le bloc bas des Cottagers. Sur de nombreuses actions, les Gunners ont manqué de précision à l'image d'un Smith Rowe beaucoup trop emprunté ou d'un Pépé nonchalant à son entrée en jeu. En ne cadrant que 4 de ses 17 frappes, Arsenal ne pouvait espérer mieux. Mikel Arteta se félicitera cependant du caractère de ses hommes qui n'ont rien lâché pour égaliser. Un but tardif qui n'améliore pas vraiment leurs chances de participer à l'Europe (9e, 46 points) mais qui ôte l'exploit et les chances de maintien de la bouche de Fulham (18e, 27 points).

Eddie Nketiah

Crédit: Getty Images

Ligue Europa
Emery, l'autre ancien coach du PSG s'épanouit aussi
06/05/2021 À 22:17
Ligue Europa
Grande première pour Villarreal
06/05/2021 À 20:57