Arsenal a repris sa marche en avant. Après deux défaites consécutives, dont son revers jeudi en demi-finale aller de la Ligue Europa face à Villarreal, les hommes de Mikel Arteta ont obtenu une victoire tranquille ce dimanche face à une faible équipe de Newcastel (0-2), lors de la 34e journée de Premier League. Mohamed Elneny a donné l'avantage aux Gunners d'entrée (5e). Pierre-Emerick Aubameyang a doublé la mise en deuxième période (66e). Les Magpies restent 17èmes, avec 9 points d’avance sur le premier relégable. A quatre matchs de la fin du championnat, la course au maintien se poursuit.
Les Gunners n’ont certes plus rien à jouer en Premier League, il leur fallait retrouver une dynamique positive avant le match retour contre Villarreal la semaine prochaine. Mikel Arteta a donc largement fait tourner son effectif afin de préparer au mieux cette rencontre de demi-finale de Ligue Europa. Dans le onze de départ, seuls Xhaka, Ceballos et Odegaard étaient à nouveau titulaire. En attaque, Pierre-Emerick Aubameyang faisait pour la première fois son retour sur le terrain depuis qu’il a contracté la malaria. Le Gabonais, timide et visiblement encore en deçà de son meilleur niveau, a assuré l’essentiel en obtenant du temps de jeu et en inscrivant le deuxième but.
Premier League
Confiance d’Arteta, concurrence timide de Lacazette : Aubameyang, l’incompréhensible panne
IL Y A 9 HEURES
Arsenal s’est assuré un après-midi serein grâce à l’ouverture du score rapide de Mohamed Elneny. Alors qu’Aubameyang avait raté une reprise dans la surface, le ballon a atterrit sur l’Egyptien placé aux abords de la surface, dont la frappe a fait mouche (5e). Ce but précoce n’a pas déclenché le moindre signe de révolte du côté des Magpies. Seul Saint-Maximin a tenté d’apporter le danger avec ses dribbles, ses débordements et sa vitesse. Le "Frenchy" a d’ailleurs signé l’unique frappe cadrée des siens en première période. Arsenal aurait même pu alourdir le score avant la pause. Avec 60% de possession de balle, les joueurs de Mikel Arteta ont tiré 13 fois au but pour 4 tirs cadrés.

Petite alerte sur Martinelli

La physionomie du match n’a pas changé en deuxième période. Newcastle est resté apathique avec un bloc étonnamment bas et une défense à cinq. Arsenal s’est donc contenté de contrôler le match en gardant le pied sur le ballon. A la 69e minute, Odegaard a décalé Martinelli sur la gauche qui a adressé un centre tendu devant le but pour Aubameyang. L’attaquant s’est jeté pour propulser le ballon dans le but du pied droit et inscrire son cinquième but en autant de rencontres contre Newcastle.
L’expulsion de Fabian Schär en toute fin de match (90e) pour un vilain tacle par derrière sur Martinelli n’a pas eu d’incidence. L’état du Brésilien, qui a terminé le match, sera à surveiller. Très précieux dans l’animation, son absence pourrait être préjudiciable face à Villarreal. Les Magpies, eux, devront mettre plus d’envie pour prouver qu’ils méritent leur place dans l’élite. Alors que 12 points sont encore en jeu avant la fin de la saison, Newcastle devrait pouvoir se maintenir, une victoire suffirait à les mettre à l’abri de leur poursuivant. En attendant, ils accentuent leur triste bilan face à Arsenal, avec désormais 17 revers sur leurs 18 derniers face-à-face.
Premier League
Ray Kennedy, ancienne icône de Liverpool et Arsenal, est décédé
HIER À 19:12
Premier League
4 victoires en 5 matches : Arsenal confirme son embellie
27/11/2021 À 14:26