Arsenal s’enfonce un peu plus dans la crise. Les Gunners ont subi face aux Wolves leur troisième défaite d’affilée à domicile. Le match a été marqué par la grave blessure de Raul Jimenez dans un duel aérien avec David Luiz en début de match. Resté une dizaine de minutes au sol dans la surface de réparation, le Mexicain aurait été victime d’une fracture du crâne. Evacué à l’hôpital, il a heureusement repris conscience d’après les informations de Sky. Malgré la violence du choc, David Luiz, tête bandée, a repris sa place jusqu'à la pause avant d'être remplacé. Les Gunners, qui n’ont cadré que deux tirs, restent englués à la 14ème place de la Premier League. Pire, il s’agit tout simplement du plus mauvais début de saison d’Arsenal depuis la saison 1981-1982 !

Premier League
Arsenal poursuit sa remontée
HIER À 21:55

Nicolas Pépé suspendu, Alexandre Lacazette sur le banc pour la deuxième fois d’affilée, Mikel Artera comptait sur son capitaine Pierre-Eymerick Aubameyang pour dynamiter la solide défense des Wolves. Mais excepté deux situations en fin de match, le Gabonais a erré comme une âme en peine sur la pelouse, incapable de proposer des solutions et de se montrer dangereux.

Vous voulez vous abonner à Eurosport ? Profitez de notre offre Black Friday

Au contraire, l’opportunisme de Pedro Neto a permis à Wolverhampton d’ouvrir le score (27e). L’égalisation immédiate de Gabriel (30e) à la réception d’un centre de Willian aurait dû remettre les Gunners dans le match. Il n’en a rien été. Au contraire, le remuant portugais Daniel Podence a redonné l’avantage aux visiteurs grâce à un dribble magique sur Gabriel en pleine surface avant de conclure à bout portant (42e).

Seulement dix minutes pour Lacazette

La seconde période s’est déroulée quasi-exclusivement dans la moitié de terrain des Wolves, bien décidés à subir. Le coaching de Mikel Artera – entrée tardive d’Alexandre Lacazette (80e) – n’a pas permis à sa formation d’égaliser. A part une faute de relance de Rui Patricio exploitée par Pierre-Eymerick Aubameyang, dont la frappe a été repoussée devant la ligne par Conor Coady (73e), Arsenal n’a eu aucune opportunité sérieuse.

Le gros coup est pour Wolverhampton qui rejoint Southampton à la cinquième place. L’équipe de Nuno Espirito Santo avait gagné en début de saison à Sheffield United (2-0) et à Leeds (1-0). Quatrième meilleure défense du championnat, elle s’affirme comme l’un des outsiders de la PL.

Premier League
On n'arrête plus Everton !
12/01/2021 À 22:17
The Emirates FA Cup
Un Arsenal bien terne sort Newcastle en prolongation
09/01/2021 À 20:06