Premier remue-ménage dans le mariage entre Thomas Tuchel et Chelsea. Les Blues, invaincus depuis 14 matches et l'arrivée de l'entraîneur allemand au club, ont pris l'eau à domicile contre West Bromwich Albion, 19e de Premier League (2-5).
L'expulsion de Thiago Silva, consécutive à l'ouverture du score londonienne, a fragilisé une équipe qui dominait son sujet. Mais les Baggies, malgré deux blessés en première période, ont renversé la vapeur avec deux buts dans le temps additionnel juste avant la mi-temps. L'Irlandais Callum Robinson, entré en cours de jeu, a dynamisé son équipe pour punir la moindre erreur de Chelsea, totalement hors du coup.
Premier League
Chelsea s'accroche dans la course au podium
10/04/2021 À 18:22
Pour préserver son invincibilité, Tuchel a pris soin des internationaux titulaires durant la trêve, tous laissés sur le banc. Il avait prévenu que Thiago Silva, de retour de blessure, ne jouerait pas 90 minutes. Il n'avait pas prévu que le Brésilien recevrait deux cartons jaunes, d'abord pour une grosse faute sur Matheus Pereira à l'entrée de la surface (5e), puis pour un tacle en retard aux 18 mètres sur Okay Yokuslu (29e). Coup dur pour les Blues qui venaient d'ouvrir le score grâce à Christian Pulisic, qui a bien suivi un coup franc sur le poteau de Marcos Alonso (27e, 1-0). Mais pas de quoi perturber, pour l'instant, des Londoniens maîtres du ballon. West Bromwich avait aussi ses problèmes : Branislav Ivanovic a remplacé Dara O'Shea, blessé (24e). Le Serbe, âgé de 37 ans, a tenu 13 minutes avant de... se blesser à son tour, remplacé par Callum Robinson. Un homme qui va peser lourd.

L'uppercut de Robinson

Les hommes de Sam Allardyce ont exploité au mieux les cinq minutes de temps additionnel avant la pause. Le bloc de Chelsea est trop remonté avant un dégagement de Sam Johnstone. Kurt Zouma s'est fait piéger par Matheus Pereira, qui n'a plus eu qu'à lober Edouard Mendy (45e+2, 1-1). Dans la foulée, un centre de Matt Phillips a fini sur la barre (45e+3) puis le pressing des Baggies a enfin payé. Pereira a feinté trois défenseurs d'un seul crochet avant d'ajuster Mendy d'un plat du pied dans la surface (45e+4, 1-2). L'entrée de Mason Mount à la place de Pulisic à la mi-temps a vaguement fouetté l'attaque des Blues, dont la possession de balle (66%) n'a jamais diminué. Semi Ajayi a dévié un tir d'Alonso sur le poteau (54e) tandis que Zouma a manqué de sang-froid sur corner (59e, 75e). West Bromwich n'a pas eu ce problème d'efficacité.
Robinson, entré en jeu donc, a donné un uppercut aux Blues d'une reprise de volée sous la barre dans la surface, sur un centre de Darnell Furlong (63e, 1-3). Il a amorcé une contre-attaque qui s'est conclue par un décalage de Mbaye Diagne par Matheus Pereira. L'ancien Sénégalais, glacial, a trompé Mendy d'une frappe placé (68e, 1-4). Mount a bien réduit l'écart grâce au travail de Timo Werner (71e, 2-4), mais Chelsea n'a jamais poussé West Bromwich dans ses retranchements. Les regards perdus dans le vide des locaux n'ont pas suscité la pitié de Robinson, servi par l'infernal Matheus Pereira pour un doublé devant Mendy (90e+1, 2-5). Après 7 clean sheets consécutifs, la défense de fer construite par Thomas Tuchel s'est effondrée, laissant l'occasion à Tottenham et West Ham de sortir Chelsea du top 4 de Premier League. Pas la meilleure manière de préparer un quart de finale aller de Ligue des champions contre le FC Porto, mercredi prochain à Séville.
Ligue des champions
Solidité et efficacité retrouvées : Chelsea a un pied dans le dernier carré
07/04/2021 À 20:51
Ligue des champions
Les souffrances du jeune Timo Werner
06/04/2021 À 22:31