Il aura suffi d'un moment d'inattention, d'une seule minute en-dedans pour que West Bromwich laisse échapper ce match. Délivrés par Harry Kane, auteur d'un but de la tête ajustée à bout portant pour tromper Johnstone à la 88e minute, les Spurs l'ont emporté sans convaincre (0-1) sur la pelouse des Hawthorns. Après 8 journées de championnat, les hommes de José Mourinho prennent provisoirement la tête de la Premier League avant les rencontres de Leicester et de Liverpool.

Premier League
Un choc décevant et les Spurs prennent la tête
29/11/2020 À 18:23

Le match n'avait pourtant pas commencé de la meilleure des manières pour Tottenham, qui, bousculé par des Baggies entreprenants, n'a rien montré de la première période. Les joueurs de West Bomwich ont même failli ouvrir le score sur un centre de Robinson, que Brown s'apprêtait à couper au second poteau (24e), alors que Lloris était battu. Fantomatiques, le meilleur buteur de Premier League avec 8 buts, Heung-min Son, et Gareth Bale n'ont pas tenu leur rang.

Pour Mourinho, les stats ne suffisent pas pour évoquer l'importance de Kane

Seuls Kane et Reguilon, de retour de grippe, sont parvenus à se montrer dangereux lors de contre-attaques trop souvent avortées par le bloc défensif des Baggies. Bien aidé par Tanguy Ndombele, le défenseur espagnol arrivé à l'automne en provenance du Real Madrid avait pourtant enchainé de très bonnes percussions sur son couloir gauche pour provoquer le danger. Pour la troisième fois seulement depuis l'arrivée de José Mourinho, les Spurs sont rentré au vestiaire en n'ayant frappé qu'une seule fois au but lors des 45 premières minutes.

Les Spurs avancent doucement mais sûrement

La défense de Tottenham a souvent failli plier en seconde période sous les assauts répétés de Karlan Grant. Arrivé à la mi-octobre, l'attaquant anglais était le meilleur buteur d'Huddersfield Town avec 19 réalisations en Championship l'an passé. Et les Baggies ont souvent manqué de peu l'occasion d'ouvrir le score, comme à la 47e sur une tête d'O'Shea. Lors d'une séquence intense, la frappe de Gallagher a fui le cadre d'Hugo Lloris (69e), qui s'est rattrapé instantanément à la 70e sur corner en sortant une parade de gala.

Mourinho : "Tottenham pourrait être champion dans beaucoup de pays européens"

Profitant de la fatigue des Baggies, les Spurs ont ensuite pris l'ascendant après les bonnes entrées de Vinicius et de Lucas (78e). Le premier nommé est même passé à deux doigts d'ouvrir le score sur une frappe à ras de terre magnifiquement repoussée par Johnstone (84e). Quatre minute plus tard, Harry Kane a crucifié le portier de West Bromwich en reprenant de la tête un centre fouetté de Doherty pour donner l'ascendant aux Spurs malgré une prestation poussive (88e).

A l'image de leurs récents matches contre Brighton et Burnley, les Spurs avancent donc, mais au ralenti. Alors, même si la meilleure attaque du Royaume, perd un peu de sa superbe, leur entraineur s'en contentera. Le Special One sait trop bien qu'au football, la seule impression qui vaille est celle qui est inscrite sur le tableau de résultat final. Et, à ce petit jeu, les hommes de José Mourinho ne seront jamais les derniers.

Premier League
Oubliez ses stats : En 10, Ndombele a trouvé sa place
29/11/2020 À 07:51
Premier League
Comment Mourinho est redevenu "Special"
28/11/2020 À 15:08