Il n’y aura pas de treizième victoire de suite à l’extérieur en Premier League pour Manchester City. Sur la pelouse de Brighton, les hommes de Pep Guardiola sont tombés après avoir pourtant mené 2 buts à 0 (3-2). Réduits à dix après la 10e minute, les champions d’Angleterre se sont heurtés à une équipe héroïque, qui a totalement renversé la vapeur en seconde période. Cette défaite n’aura aucune conséquence pour Manchester City, même si elle tombe mal dans l’optique de préparer la finale de la Ligue des Champions face à Chelsea (29 mai).
Manchester City titré, Brighton déjà sauvé : il n’y avait strictement aucun enjeu dans ce match de la 37e journée de Premier League. Mais il s’en est passé des choses dans un stade ayant rassemblé quelques 8 000 spectateurs. On pourra affirmer qu’ils n’ont pas fait le déplacement pour rien. Le match, rythmé, a démarré tambour battant, d’abord à l’avantage de City, qui a ouvert le score sur sa première action, grâce à Ilkay Gündogan (0-1, 2e). Bien lancés, les hommes de Guardiola ont ensuite été plombés par l’expulsion de Joao Cancelo, qui a annihilé une action de but en stoppant Danny Welbeck après un contrôle approximatif (10e). À onze contre dix, les Seagulls sont peu à peu montés en puissance, jusqu’à la sortie sur blessure de Welbeck (15e), énième fait de match.
Euro 2020
"Le mec est retraité depuis 10 ans et bat mon pays entier" : Quand Thierry Henry dégoûte De Bruyne
20/06/2021 À 15:54

Brighton héroïque

Après la pause, le spectacle ne s’est pas terminé. Pas du tout même. Mal payés malgré leur domination dans le jeu, les Seagulls sont allés chercher le cuir une seconde fois dans leurs filets après un festival de Phil Foden (0-2, 48e). Cliniques, les Citizens pensaient sans doute écoeurer leurs adversaires une bonne fois pour toutes. C’était sans compter la détermination de Brighton, qui a vite réduit le score grâce à Leandro Trossard (1-2, 50e). Et si Manchester City a plutôt bien défendu, le jus a fini par manquer face à une équipe qui n’a jamais paru rassasié, ni battue. Intenable, Pascal Gross a été récompensé de ses efforts en offrant un but à Adam Webster pour l’égalisation (2-2, 72e). Dans la foulée, Dan Burn s’y est pris à deux fois pour mettre Brighton devant au tableau d’affichage (3-2, 76e). Un retour déterminant d’Adam Lallana (89e) et un arrêt miraculeux de Robert Sanchez (90e+1) plus tard et les Seagulls tenaient leur exploit.
Manchester City a parfois donné l’impression de pouvoir quand même l’emporter, et c’est peut-être ce que retiendra Pep Guardiola. Il faudra aussi surveiller l’état physique de Gündogan. Le meilleur buteur du club anglais a dû céder sa place, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle à quelques jours du choc face à Chelsea en Ligue des Champions. En attendant, on retiendra la victoire de prestige de Brighton, qui avait toujours perdu face à Manchester City en Premier League.
Ligue des champions
"La victoire de Tuchel, ce n'est pas forcément l’échec du PSG"
29/05/2021 À 23:57
Ligue des champions
Choix étranges, impuissance face à l'élève Tuchel : Guardiola a loupé son rendez-vous
29/05/2021 À 23:32