Leeds enchaîne avec une deuxième victoire

Leeds n’a jamais lâché, et Leeds n’a pas regretté. Les joueurs de Marcelo Bielsa ont décroché une victoire importante sur la pelouse de Sheffield United (0-1) ce dimanche après-midi dans le cadre de la 3e journée de Premier League grâce à un but de la tête de l’inévitable Patrick Bamford (88e) dans les derniers instants de la partie disputée à Bramall Lane. Un derby du Yorkshire très animé et ouvert de part et d’autre avec 31 tirs au total et deux formations très portées vers l’avant.

Premier League
Le choc a fait un flop : Wolverhampton bat le Leeds de Bielsa au forceps
HIER À 21:00

Si Leeds peut remercier son attaquant Bamford, buteur lors des trois derniers matches de championnat, c’est d’abord et surtout le gardien français Illan Meslier qui a permis au promu de rester en vie grâce notamment à une superbe parade face au tir à bout portant de John Lundstram à la demi-heure de jeu. Les Peacocks de Bielsa enchaînent un second succès d’affilée en Premier League et retrouveront Manchester City le samedi 3 octobre prochain, le plein de confiance. De son côté, Sheffield concède un troisième revers d'affilée et n'a toujours pas inscrit le moindre but en championnat cette saison.

Accroché, Tottenham peut nourrir des regrets

Moins spectaculaire que le week-end dernier et sa victoire à Southampton (2-5), Tottenham n’a pas réussi à faire mieux qu’un match nul (1-1) sur sa pelouse face à Newcastle. Tout avait pourtant bien commencé avec l’ouverture du score de Lucas Moura (25e) : idéalement servi par Harry Kane - auteur de sa cinquième passe décisive après son quadruplé face aux Saints - l’ancien joueur du PSG n’a pas tremblé au moment de pousser la balle au fond des filets. Sous les yeux d’un certain Gareth Bale, de retour à Tottenham mais pour le moment indisponible à cause d’une blessure, les Spurs ont surtout régalé en première période sous la houlette d’un Heung-min Son de gala, garant du jeu offensif des joueurs de José Mourinho.

Et c’est d’ailleurs sa sortie à la mi-temps qui a sans doute fait basculer une rencontre qui semblait pourtant promise au club londonien. Malgré une entrée convaincante de Tanguy Ndombele, les Spurs n’ont pas réussi à faire le break en dépit de plusieurs situations offensives et ont vu les Magpies reprendre peu à peu du terrain, avant qu’Eric Dier ne touche finalement le ballon de la main dans sa propre surface de réparation : Callum Wilson n’a alors pas manqué sa tentative pour venir égaliser sur penalty (90+7e) à la toute fin de la rencontre, Hugo Lloris étant pourtant parti du bon côté. Tottenham peut nourrit des regrets, n’enchaîne pas et ne se rassure pas avant d’aller défier Manchester United lors de la prochaine journée de Premier League.

Transferts
Cinq mois et 230 euros : Robinho signe un (tout) petit contrat à Santos
11/10/2020 À 06:22
Ligue des Nations
De Bruyne, le Diable qui enchante l'Angleterre
10/10/2020 À 18:41