La Premier League est prévenue : Liverpool ne lâchera rien dans le sprint final vers une possible qualification pour la future Ligue des champions. Pourtant très mal embarqués à Old Trafford face à Manchester United, les Reds de Jürgen Klopp ont fini par trouver les ressources pour renverser la vapeur et signer une victoire à la fois spectaculaire et importante (2-4). Au classement, Liverpool revient à quatre longueurs de Chelsea, avec un match en moins. Il faudra un sans-faute pour les Reds et, pour le moment, le contrat est rempli. Pour les Red Devils, c’est une sixième défaite en Premier League, encore une fois à domicile.
Premier League
Anfield va faire encore plus de bruit : 7000 places supplémentaires attendues en 2023
15/06/2021 À 14:43
Repoussé de plusieurs jours en raison de l'intrusion des supporters de MU dans Old Trafford, le choc entre Liverpool et Manchester United a tenu toutes ses promesses, dans son dénouement comme dans son déroulé. Et, pour la première fois de sa carrière, Jürgen Klopp repartira de l'antre de Manchester United avec un succès, ô combien précieux dans une saison loin d'être de tout repos pour les siens. L’entraîneur allemand est passé par tous les états. Il a d’abord vu son équipe en dessous de tout, battue dans les duels et constamment asphyxiée par le pressing adverse. L’ouverture du score, signée Bruno Fernandes (1-0, 10e), n’avait rien d’illogique : pendant une bonne dizaine de minutes, les Red Devils ont été impériaux.
Puis la lumière s’est éteinte pour Manchester United, sans doute émoussé par l’accumulation des matches de ces derniers jours. Liverpool a quand même dû se remettre de deux décisions arbitrales défavorables, après une main d’Eric Bailly dans la surface (3e) et un geste rugueux du défenseur dans la surface (penalty annulé après intervention du VAR à la 28e minute). Il fallait visiblement des vents encore plus contraires pour faire vaciller ces Reds, qui ont repris du poil de la bête grâce à l’égalisation de Diogo Jota (1-1, 34e).

Roberto Firmino fête un but lors de MU - Liverpool (2-4) lors de la 34e journée de Premier League

Crédit: Getty Images

Invaincu depuis sept matches, Liverpool menace Chelsea et Leicester

Derrière, Roberto Firmino, préféré à Sadio Mané dans le onze de départ, aura eu la bonne idée d’enfoncer le clou à deux moments clé : d’une tête après un bon déplacement dans le dos de la défense juste avant la pause (1-2, 45e+2), puis au retour des vestiaires, en renard après une frappe repoussée de Trent Alexander-Arnold (1-3, 47e). Déjà pas au mieux physiquement, Manchester United a accusé le coup d’un point de vue mental.
Il y a eu un léger sursaut d’orgueil, matérialisé par la réduction du score de Marcus Rashford (2-3, 68e) alors que Jota est passé, lui-aussi, près du doublé en tapant le poteau (59e). Insuffisant pour gratter le point du match nul. Histoire de fêter dignement sa 200e apparition sous le maillot de Liverpool, Mohamed Salah s’est permis de valider la victoire à l’issue d’un contre fulgurant (2-4, 90e).
Liverpool, invaincu depuis sept journées en championnat, est en train de faire ce qu’il faut pour s’immiscer dans le Top 4, au finish. Il reste encore trois victoires en autant de rencontres à aller glaner pour les joueurs de Jürgen Klopp, lesquels n’auront rien à regretter s’ils terminent en boulets de canon. Leicester et Chelsea doivent plus que jamais surveiller les performances des Reds, qui n’ont pas envie de dire leur dernier mot dans ce sprint final haletant.
Ligue 1
Pogba : "Je n'ai pas le numéro de Nasser…"
10/06/2021 À 16:12
Premier League
Manchester United aurait un accord avec Sancho… mais le plus dur reste à faire
10/06/2021 À 11:27