Manchester City s'en contentera. Samedi soir, à l'occasion de la 5e journée de Premier League, les Citizens ont disposé d'Arsenal, sur la plus petite des marques (1-0). Dans un Etihad Stadium à huis clos, Raheem Sterling a offert trois points précieux aux siens (23e). Au classement du championnat d'Angleterre, les Gunners restent provisoirement cinquièmes, alors que les hommes de Pep Guardiola, qui comptent encore un match en moins, passent de la quatorzième à la dixième position.

Ligue des champions
Villas-Boas : "Malheureusement, Marseille n'a pas d'argent pour faire venir Guardiola"
IL Y A 12 HEURES

Privé de Kevin De Bruyne, Manchester City enregistrait toutefois, pour cette rencontre, le retour de Sergio Agüero, qui n'avait plus joué depuis le 22 juin dernier. Du côté d'Arsenal, Mikel Arteta avait pris le pari de laisser sur le banc son meilleur buteur, à savoir Alexandre Lacazette (3 buts). D'entrée de jeu, les Citizens ont mis le pied sur le ballon (65% de possession en première période), faisant également valoir leur supériorité technique, pour finir par logiquement ouvrir le score.

L'entrée de Lacazette n'a rien changé

Après une première tentative de Phil Foden, parfaitement bien repoussée par Bernd Leno, Raheem Sterling a fini par trouver la faille, du pied gauche (23e, 1-0). L'attaquant a été directement impliqué dans six buts lors de ses cinq dernières apparitions en Premier League contre Arsenal (4 buts, 2 passes). Les Gunners ont bien tenté de réagir, par l'intermédiaire de Bukayo Saka (25e, 40e) ou, après le retour des vestiaires, grâce à Nicolas Pépé (46e), mais, à chaque fois, Ederson s'est interposé.

Dans le second acte justement, les deux équipes n'ont pas su se mettre en évidence, alors que l'intensité est clairement retombée. D'ailleurs, le dernier tir cadré de cette rencontre est intervenu à la 55e minute de jeu, par l'intermédiaire de Riyad Mahrez, qui avait déjà tenté sa chance en première période (27e). Et ce ne sont finalement pas les entrées en jeu de Lacazette (70e), puis de Partey (83e), qui ont changé les choses.

Arsenal, qui avait pourtant signé son meilleur départ en championnat depuis sept saisons, confirme ses difficultés contre les grosses équipes, après également sa première défaite à Liverpool (3-1). Surtout, les Gunners ont perdu chacun de leurs sept derniers matches de championnat contre Manchester City. Leur plus longue série de ce genre contre un même adversaire, depuis leurs sept défaites consécutives contre Ipswich dans la période 1974-1977. De leur côté, les Citizens vont tenter d'enchaîner, avec la Ligue des champions qui se profile, et la réception du FC Porto (mercredi, 21h).

Joao Cancelo et Dani Ceballos lors Manchester City - Arsenal / Premier League

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
L'antisèche : Le pire, c'est que l'OM n'y a jamais cru
IL Y A 12 HEURES
Ligue des champions
Les notes de l'OM : Thauvin et Radonjic se noient, Kamara sort la tête de l'eau
IL Y A 13 HEURES