Voilà ce qui s'appelle passer à côté. Leader avant cette 20e journée de Premier League, Manchester United est tombé à domicile face à Sheffield United, pourtant bon dernier du classement (1-2). Hors du coup et surpris par Kean Bryan (23e), les Mancuniens ont égalisé grâce à Harry Maguire (64e) mais ont encore craqué devant Oliver Burke (74e). Les Red Devils se retrouvent deuxièmes derrière leurs voisins de City. Les Blades ont fait sensation et peuvent savourer ce succès inattendu même s'ils restent nettement décrochés.

Premier League
Accroché par Crystal Palace, Manchester United perd le rythme
IL Y A 6 HEURES

Avec 35 points d'écart entre les deux équipes au coup d'envoi (40 contre 5), les Mancuniens pouvaient espérer une soirée tranquille face à des visiteurs qui avaient dû attendre la 18e journée, deux semaines plus tôt, pour enfin décrocher leur première victoire de la saison en Premier League (1-0 contre Newcastle). Tout de suite maîtres du ballon dans le camp de Blades repliés et très prudents, les Red Devils ont pourtant eu le tort de trop prendre leur temps pour réellement tenter de bousculer la défense adverse.

Possession stérile pour les Red Devils

Après une belle reprise de Marcus Rashford de peu côté de la cible (11e), Sheffield United a commencé à sortir de sa moitié de terrain et Billy Sharp, parti dans le dos d'Harry Maguire, est allé solliciter David De Gea qui a détourné son petit tir (16e). Le portier espagnol s'est, en revanche, révélé beaucoup moins autoritaire sur le premier corner du match venu de la droite. Gêné aux six mètres par ce même Sharp, il a été devancé dans les airs par Bryan qui a ouvert le score d'une petite tête décroisée et signé son tout premier but dans l'élite anglaise (0-1, 23e).

Toujours trop tranquilles, les Mancuniens ont failli marquer sur corner à leur tour grâce à Anthony Martial mais l'arbitre avait sifflé une faute sur le portier adverse avant la reprise du Français (30e). Peu servi par des partenaires incapables de bien combiner en phase offensive, l'ancien Monégasque a ensuite vu le vétéran Phil Jagielka contrer sa tête aux six mètres (41e). Malgré les 78% de possession mancunienne, Sheffield United était en tête à la pause pour la toute première fois cette saison.

Une défense mancunienne coupable

Défaillant en première période, Bruno Fernandes s'est secoué ensuite mais les Blades ont fait bloc en défense. En confiance et affichant des qualités qui ne reflètaient pas leur statut de lanterne rouge, les visiteurs ont bien utilisé les espaces à leur disposition. Auteur d'un doublé lors de la difficile victoire mancunienne à l'aller (3-2), David McGoldrick a ainsi raté de peu la lucarne droite de De Gea sur sa superbe frappe de l'extérieur pied droit (56e).

En face Manchester United, clairement en difficulté pour créer du jeu sur attaques placées, a dû attendre un corner d'Alex Telles et une tête décroisée de Maguire pour égaliser (1-1, 64e). Ole Gunnar Solskjaer a alors lancé Edinson Cavani pour mieux peser sur la défense adverse (66e) mais c'est son homologue Chris Wilder qui a eu le nez creux en faisant entrer Burke (70e).

L'attaquant écossais de 23 ans n'a pas tardé à profiter de l'énorme passivité défensive des Red Devils pour redonner l'avantage aux visiteurs sur une frappe déviée par Axel Tuanzebe (1-2, 74e). Comme Bryan, Burke a signé son tout premier but en Premier League. Définitivement impuissants, les Mancuniens qui montaient en puissance et restaient sur un joli succès en Cup sur Liverpool (3-2), n'ont pas pu éviter une première défaite en championnat depuis 13 matches et le revers concédé à domicile devant Arsenal (0-1). Ils devront vite réagir lors de leur prochain déplacement sur la pelouse d'Arsenal. Sheffield United, de son côté, pourra rêver de récidiver et de faire tomber City.

Premier League
Liverpool met fin à l'hémorragie
28/02/2021 À 21:05
Premier League
Le choc a fait un flop
28/02/2021 À 18:28