Manchester United a bien profité de l’offrande. Les Mancuniens ont rapidement sanctionné l’erreur de jeunesse d’Alexandre Jankewitz et se sont très nettement imposés (9-0). Pour sa première titularisation en Premier League, le Suisse de 19 ans a été expulsé dès la 2e minute pour avoir laissé traîner ses crampons sur la cuisse de Scott McTominay. Regroupés dans leur moitié de terrain, les joueurs de Southampton ont subi tout au long de la rencontre. Entré en deuxième période, Anthony Martial s'est offert un doublé.
Le temps de prendre la mesure du bloc bas de Southampton et Manchester United a pu dérouler son football. Les Red Devils ont ainsi frappé 24 fois tout au long de la rencontre (contre 3 tirs pour les Saints) dont la moitié à partir de la 69e minute. Après une défaite et un nul, les Mancuniens ont profité de cette rencontre pour se rassurer collectivement et individuellement. Marcus Rashford (2-0, 25e) et Anthony Martial (5-0, 69e et 8-0, 90e) ont respectivement marqué pour la première fois depuis le 29 décembre et le 1er janvier.
Coppa Italia
Ronaldo met la Juve en position idéale
02/02/2021 À 21:43

Risque de contrôle judiciaire, la fausse saga Ramos : c'est quoi la suite pour le Barça et le Real ?

Record égalé

Pour débuter cette soirée historique où Manchester a égalé la plus large victoire de l’histoire de la Premier League, il aura fallu le concours des deux latéraux. Le centre de Luke Shaw a trouvé Aaron Wan-Bissaka qui s’est jeté pour marquer au deuxième poteau (1-0, 18e). Face à son club formateur, Shaw aura été constamment dans le dépassement de fonction. À l’origine du but de Rashford, c’est encore lui qui a délivré la passe décisive à Edinson Cavani, buteur d’une très belle tête décroisée, (4-0, 39e).
Au terme d’une soirée interminable pour Ralph Hasenhüttl et les Saints, James Ward-Prose a mis David De Gea à contribution d’un coup franc qui filait sous la transversale (28e) et le but de Che Adams a été refusé pour un hors-jeu plus que léger (54e). La coupe fut pleine lorsque Jan Bednarek, déjà buteur contre son camp (4-0, 34e), fut expulsé à son tour pour une faute sur Martial dans la surface (86e). Un penalty facilement transformé par Bruno Fernandes qui en a profité pour apporter sa contribution à la soirée (7-0, 87e).
Scott McTominay (6-0, 71e) et Daniel James (9-0, 90e+3) sont les autres buteurs du soir. Nouvelle meilleure attaque de Premier League avec deux buts d’avance sur Liverpool, Manchester United a profité de ce match pour soigner sa différence de but. Mais ce n’est pas encore suffisant pour dépasser le voisin, City, qu’il vient de rejoindre au sommet de la Premier League. Et les Citizens ont deux matches de plus à disputer...
Ligue 1
Villas-Boas, fin inéluctable
02/02/2021 À 14:25
Transferts
Même la Premier League a été d'un calme olympien, et ce n'est pas bon signe pour la L1
02/02/2021 À 13:33