Un large succès aux allures de passation de pouvoir. Manchester City est venu s'imposer sur la pelouse de Liverpool, dimanche, lors du choc de la 23e journée de Premier League (1-4). Les hommes de Pep Guardiola ont profité des faiblesses de ceux de Jürgen Klopp, et de deux énormes erreurs d'Alisson, pour confirmer leur forme étincelante. Les Skyblues confortent leur place de leader du classement, et relèguent le champion en titre à dix longueurs.
Bien décidés à redevenir les patrons sur la pelouse d'Anfield après leurs récentes défaites devant Burnley puis Brighton (0-1), les Reds ont tout de suite cherché à presser haut et fort grâce à leur trio offensif. Sauf que leurs attaquants ont manqué de soutien face à une défense des Citizens très appliquée et impeccable dans ses relances. En revanche, les visiteurs ont fait preuve d'une certaine impuissance dans le camp adverse avec un trident Mahrez-Foden-Sterling d'abord peu complémentaire.
Ligue des champions
C'était chaud mais Liverpool a fait chuter Milan
IL Y A 18 HEURES

Gündogan loupe le coche puis se reprend

Il a ainsi fallu attendre la 24e minute de jeu et un excellent travail d'Alexander-Arnold sur la droite pour voir la première occasion de la rencontre, mais Mané n'a pas réussi à cadrer sa tête aux six mètres. La superbe reprise tendue de Firmino, elle, semblait filer sous la barre mais Ederson l'a détournée d'une main ferme (29e).
Galvanisés par ces deux belles situations, les Reds se sont livrés et City a pu placer un contre au bout duquel Sterling a obtenu un penalty pour une faute de Fabinho. Gündogan s'est élancé pour transformer la sanction mais a envoyé le ballon dans les tribunes (37e). L'Allemand et ses partenaires ont rectifié le tir après la pause. Sterling a de nouveau pris de vitesse Alexander-Arnold avant de servir Foden dont la petite reprise repoussée par Alisson a profité à Gündogan qui a bien ouvert le score cette fois (0-1, 49e).

Gundogan trompe Alisson

Crédit: Getty Images

Alisson précipite la défaite des Reds

Si Liverpool a égalisé sur un penalty obtenu et transformé par Salah pour une faute de Ruben Dias (1-1, 63e), le prolifique Gündogan a redonné l'avantage aux visiteurs en marquant de nouveau de près après une erreur de relance d'Alisson et un excellent travail de Foden (1-2, 73e). L'ancien joueur de Dortmund confirme ainsi son statut de meilleur buteur des Citizens, avec cette 9e réalisation de la saison en championnat.
Totalement perdu, Alisson s'est encore loupé au pied en relançant sur Bernardo Silva qui a servi Sterling sur un plateau pour le but du break, le 8e en Premier League pour l'Anglais (1-3, 76e). Plombé par son gardien mais aussi une défense friable, Liverpool a coulé et Foden lui a définitivement mis la tête sous l'eau d'une surpuissante frappe en lucarne venue de la droite (1-4, 84e). Désormais intraitable après un début de saison morose, Manchester City décroche sa première victoire à Anfield depuis 18 ans mais aussi la 14e de suite toutes compétitions confondues. Le champion d'Angleterre 2019 a renversé celui de 2020, et est bien parti pour remonter sur le trône.
Ligue des champions
Le triplé de Nkunku n'y a rien changé : City a écrasé Leipzig
IL Y A 18 HEURES
Ligue des champions
"Savourer cette musique qui nous a manqué" : Milan retrouve les étoiles de la C1
HIER À 20:32