Nouvel épisode dans l'affaire de la Super Ligue. Les six clubs anglais rebelles ont conclu un accord financier avec la Premier League d'un montant total de 25 millions d'euros, ont annoncé mercredi les médias britanniques. Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham s'étaient déclarés membres fondateurs de la compétition en avril mais le projet avait rapidement capoté après une opposition générale. L'argent devrait aller à des projets locaux et communautaires.
Sky News a fait état de cet accord mercredi et des sources au sein de l'un des clubs ont révélé à l'agence britannique Press Association qu'un accord avait été trouvé, les clubs faisant face à 22 millions d'euros d'amende et 30 points en moins en cas de nouvelle tentative de scission. La Premier League a mené une enquête sur les circonstances entourant la création de la Super Ligue. Son directeur général, Richard Masters avait déclaré le mois dernier que celle-ci serait menée "de manière efficace, juste et appropriée".
Le mois dernier, l'UEFA, instance dirigeante du football européen, a annoncé des sanctions, notamment financières, contre neuf des douze clubs à l'origine du projet avorté. Ces neufs clubs ont accepté de renoncer à 5% de leurs revenus provenant des compétitions de l'UEFA pendant une saison et de verser, à eux tous, 15 millions d'euros pour soutenir le football local et les équipes de jeunes en Europe. Trois clubs, Barcelone, le Real Madrid et la Juventus, n'ont pas signé cette déclaration.
Premier League
Une prolongation de taille : Son prolonge jusqu'en 2025 avec Tottenham
23/07/2021 À 12:14

Giroud peut-il encore passer devant Benzema ?

Premier League
Manchester United, exception parmi les exceptions
20/07/2021 À 22:30
Premier League
Lloris, et si c'était le moment de tourner la page ?
19/07/2021 À 22:30