C'est peut-être le soir où Tottenham a perdu tous ses espoirs. L'avenir le dira. Mais le présent est bien maussade pour les Spurs après la défaite face à Liverpool (1-3). Sur leur pelouse, ils ont connu un jeudi noir. Une soirée cauchemardesque qui pourrait se résumer en trois actes : l'ouverture du score pour les Reds par Roberto Firmino juste avant la pause, la sortie sur blessure de Harry Kane à la mi-temps, et le but du break inscrit par Trent Alexander-Arnold juste après la reprise. Les Londoniens ne s'en sont pas remis.
Cette défaite a déjà ses conséquences au classement. Les hommes de José Mourinho en occupent toujours la sixième place à huit points de Manchester City. L'écart n'est pas rédhibitoire. Mais il est significatif. Aussi, le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Liverpool s'est relancé dans la course au titre. C'est la mauvaise opération par excellence. Mais le plus inquiétant pour Tottenham, c'est que ce revers pourrait laisser des traces à plus long terme.
Premier League
Liverpool lance enfin 2021
28/01/2021 À 21:56

Kane, l'énorme coup dur

C'est le capitaine, le buteur, le maître à jouer. Harry Kane a toujours fait la pluie et le beau temps à Tottenham. Sa perte est une tuile monumentale tant son impact sur le jeu des Spurs est fondamental. Il faudra encore patienter pour connaître la gravité de la blessure de l'international anglais. Mais les informations délivrées par Mourinho à l'issue de la rencontre n'augurent rien de bon. "Il est blessé aux deux chevilles, a-t-il déclaré. La deuxième blessure est encore pire que la première. Il en aura peut-être pour plusieurs semaines, je ne sais pas."

A peine arrivé, déjà au taquet sur LE phénomène mondial : Tuchel ne perd pas de temps

L'absence de Kane s'est fait cruellement sentir en seconde période. Les Spurs ont eu toutes les peines du monde à se montrer dangereux sans leur joueur de référence en attaque, leur point d'appui en phase offensive et leur principal atout, avec son compère Heung-Min Son, dans la finition. Ils n'ont d'ailleurs adressé que trois tirs sur l'ensemble de la rencontre. "Il y a certains joueurs qu'on ne peut pas remplacer", déplorait Mourinho au coup de sifflet final. Le technicien portugais peut croiser les doigts pour que l'absence de Kane ne soit pas trop longue. Sans lui, Tottenham n'a plus du tout les mêmes arguments pour jouer le titre.

Une défense en grande difficulté

Voir les Spurs concéder trois buts, c'est rare. Cela ne leur était arrivé qu'une fois en championnat cette saison, lors d'un nul face à West Ham (3-3). Jusqu'ici, c'était plutôt l'exception qui confirmait la règle. L'un des points forts de Tottenham, c'est sa défense. Mais elle a complétement volé en éclats face à Liverpool. Les Reds ont exploité un problème d'alignement et une mésentente entre Eric Dier et Hugo Lloris sur le premier but, une faute de main du gardien français sur le deuxième et une erreur de Joe Rondon sur le troisième.
"C'est impossible de se remettre d'autant d'erreurs, à moins de marquer quatre buts à Liverpool, a déclaré Mourinho. Il n'y a rien de neuf. Quand on fait des erreurs individuelles au plus haut niveau, on est puni. Et on a été puni sur des erreurs individuelles. Des fois, on a fait les mêmes erreurs. Et c'est impossible de se battre quand on fait autant d'erreurs." Le coach des Spurs pouvait difficilement cacher son désarroi. Et il n'a probablement pas fini de ruminer ce jeudi noir.

Di Maria, Ramos, Messi : Ce discret pacte de non-agression qui fige le mercato des géants

Premier League
Tottenham retrouve provisoirement le Top 6
HIER À 21:22
Premier League
Comment van Dijk a ravivé la flamme… offensive de Liverpool
HIER À 12:54