La scène pouvait difficilement passer inaperçue. Encore plus lorsque les caméras sont braquées sur vous à longueur de temps. Mécontent de céder sa place à la 73e minute du match face à Brentford, finalement remporté (1-3) par les siens, Cristiano Ronaldo était bougon. Même plutôt énervé, ne cachant pas son désarroi avec des gestes d'humeur qui en disaient long. Au troisième but de Manchester United, Ralf Rangnick, son entraîneur, en a alors profité pour s'approcher de CR7 et calmer le jeu. Avec des petits gestes et murmures à l'oreille, histoire de réconforter sa star, qui lui a rendu avec un signe de compréhension.

"Pourquoi moi, pourquoi m'as-tu sorti?"

Premier League
Une déroute et pas de C1 : MU a encore sombré
07/05/2022 À 18:32
"Ronaldo est un buteur et c'est normal qu'il veuille marquer des buts, s'est justifié le technicien allemand après la rencontre. Il revient tout juste de blessure. Nous menions 2-0 comme à Villa Park, et je voulais que nous soyons plus solides cette fois. C'était la bonne décision. Il m'a dit : 'Pourquoi moi, pourquoi m'as-tu sorti?' J'ai dit que je devais prendre la décision pour l'équipe, pour le club. Peut-être que dans quelques années, quand il sera entraîneur, il comprendra."
Relancé, Rangnick a assuré n'avoir "aucun problème" avec Ronaldo. "Je sais comment les buteurs pensent et comment ils fonctionnent, mais je dois prendre mes décisions dans l'intérêt de l'équipe, a-t-il répondu à BT Sport. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me serre dans ses bras après avoir été remplacé." Mais probablement pas à une telle scène non plus. De son côté, CR7 a préféré savourer le succès des siens après la rencontre, en postant un message d'encouragement pour son équipe. Il ne devrait pas perdre patience, puisque Manchester retrouve les pelouses dans moins de 48 heures en championnat, contre West Ham, un concurrent à l'Europe.

Situation explosive, immense mascarade : comment se finira la saga Dembélé ?

Premier League
Manchester se rapproche de la Ligue Europa
02/05/2022 À 20:53
Premier League
Manchester United évite le pire grâce à Ronaldo, mais dit adieu à la C1
28/04/2022 À 20:34