C’est une éruption que Stamford Bridge réserve à ses attaquants habituellement, quand ils trouvent le chemin des filets. Mais, cette saison, les stars de Chelsea sont à l’arrière. Alors, mardi, lorsque Thiago Silva a réalisé l’un des sauvetages de l’année, l’enceinte londonienne a salué à sa manière un geste de classe internationale. Une extension, à pleine vitesse et une exécution technique parfaite pour priver Alvaro Morata d'un pion qu’il se voyait déjà célébrer. Mais surtout pour permettre à Chelsea de garder, encore, son but inviolé face à la Juventus (4-0).
Immédiatement, les commentateurs anglais n’ont pas manqué de rappeler son âge. Oui, à 37 ans, Thiago Silva semble dans la forme de sa vie. "Quel homme, quel joueur", a résumé la légende John Terry mardi. "Je l’adore vraiment, avait déjà lâché l’Anglais au début du mois. J’aurais adoré joué avec lui, il fait tout très simplement mais très bien. C’est un pur défenseur".
Premier League
Chelsea costaud dans le choc
23/01/2022 À 18:27
Au fond, c’est comme s’il faisait partie des meubles. Chouchou de son entraîneur, Thiago Silva est l’un des premiers noms couchés par l’Allemand au moment de dresser son onze titulaire, au cœur d’une défense à trois où le Brésilien est encore une référence européenne. Très sollicité avec le Brésil, l’ancien capitaine parisien n’est pourtant pas particulièrement ménagé par son coach (14 matches cette saison, 9 clean sheets), preuve de son rôle primordial au sein d’un collectif impressionnant. Thiago Silva, c’est la caution expérience de la jeune troupe des Blues, le papa d’un groupe pétri de talent mais parfois fougueux.

Thiago Silva après son but face à Tottenham

Crédit: Getty Images

Air Monstro

D’ailleurs, l’action la plus révélatrice de son influence face à la Juventus est passée inaperçue. Il fallait le voir après le but du break de Reece James, mettant les Blues sur la voie royale pour une humiliation XXL (4-0) : mine concentrée, presque grave, mots appuyés pour Rüdiger et Reece James, signes de la main comme pour faire comprendre que rien n’était plié, "O Monstro" était un capitaine qui ne disait pas son nom. Cette détermination et ce professionnalisme qu’il a toujours érigé au rang de valeur cardinale a évidemment séduit Stamford Bridge, toujours aussi réceptif aux exploits défensifs de sa troupe.
PODCAST
Moins exposé qu’au PSG de la par la structure défensive des Blues à trois défenseurs centraux, le Brésilien peut briller en s’appuyant constamment sur ses qualités : anticipation, duels aériens et défense debout. Si les Blues disposent de la meilleure défense d’Europe (4 buts encaissés en Premier League), il n’y est clairement pas étranger. Depuis son arrivée à Londres, en Ligue des champions, il a remporté 89% de duels aériens gagnés (32/36). Personne ne fait mieux dans le domaine. Quand "O Monstro" devient "Air Monstro".
Flanqué d’un Antoni Rudiger qui se charge des basses œuvres et d’un Andreas Christensen ou d’un Cesar Azpilicueta, utiles à la relance, protégé par un double pivot intelligent tactiquement, Thiago Silva joue sur du velours. Et même quand le Brésilien est passé, il peut compter sur un Edouard Mendy ahurissant. Ne cherchez pas plus loin la recette magique de la meilleure défense d’Europe.

37 ans parmi des gamins

Mais parce que le foot est aussi une affaire de transmission, Thiago Silva prend du plaisir à accompagner au mieux les jeunes pousses londoniennes. L’exemple de l’effectif, c’est lui comme l’expliquait le jeune Trevor Chabolah avant de défier la Juve : "c’était une de mes idoles en grandissant, en voyant à quel point il était impressionnant. Il est ce que je souhaite devenir, c’est vers ça que je tends".
A Chelsea, son professionnalisme avait rapidement mis tout le monde d’accord et sa nouvelle saison de très haut niveau, à 37 ans, a clairement incité le board londonien à d’ores et déjà valider le principe d’une prolongation. "L’âge, on s’en fiche", avait justifié Tuchel au moment d’évoquer les discussions en cours. A raison : car, en Europe actuellement, c’est un vétéran qui ressemble au meilleur défenseur central actuel.
Football
Influence de Conte, avenir en Bleu : Lloris a prolongé et il a bien fait
22/01/2022 À 23:00
Premier League
Rashford-Cavani-Martial, l'heure des supersubs : "Je suis très content qu'ils aient inscrit ce but"
22/01/2022 À 18:48