Bon courage pour faire mieux. Raphaël Varane s’est forgé un palmarès XXL au Real Madrid, remportant notamment quatre fois la Ligue des champions en dix ans dans la capitale espagnole. Il a débarqué à Manchester United à l’intersaison, dans le but "d’avoir une carrière encore plus remplie", comme il l’a confié à Téléfoot, dans un entretien diffusé ce dimanche. Un sacré défi, mais avant tout un besoin de changement dans sa vie.
"Je repars sur une nouvelle aventure avec une autre atmosphère dans les stades, une autre façon de travailler, une autre façon de jouer au foot", explique l’international français. Une modification assez brutale dans son quotidien – "C’est sûr que ce n’est pas pour le soleil que j’ai changé de pays", s’amuse-t-il – qu’il pense décisive dans son épanouissement : "C’est ce qui va me pousser à ne pas rester dans ma zone de confort, à continuer à progresser, à essayer d’être encore plus complet."
Premier League
CR7 mécontent de l'animation : que peut changer MU ?
HIER À 16:08

Pogba ? "Toujours en train de charrier"

Varane résume cela ainsi : "J’avais besoin d’avoir un nouveau challenge, de vivre d’autres émotions." Il a commencé par en vivre une énorme, lors de sa présentation à Old Trafford le 14 août : "Un accueil magnifique qui restera gravé dans ma mémoire". Place, depuis, à son intégration dans "un bon groupe. C’est jeune, c’est dynamique, il y a vraiment un esprit de camaraderie."
Est-ce que Paul Pogba joue un rôle majeur en ce sens ? "Bien sûr ! Toujours à sa manière, avec sa bonne humeur, répond Varane. Toujours en train de charrier. C’est cool, ça se passe bien." Le visage de "la Pioche" n’est pas le seul qui est familier, pour l’ex-Lensois. Il retrouve Cristiano Ronaldo, arrivé après lui en fin de mercato et qui a éclipsé son recrutement.
Cristiano a marqué des buts toute sa carrière et il continuera tant qu’il n’arrêtera pas le foot
"J’ai toujours les mêmes objectifs, note le défenseur de 28 ans, concernant la moindre pression qui pourrait reposer sur ses épaules. Maintenant, c’est sûr que Cristiano prend beaucoup de lumière." CR7 a-t-il changé ? "C’est un immense professionnel. Il a marqué des buts toute sa carrière et il continuera tant qu’il n’arrêtera pas le foot, estime-t-il. C’est mieux de l’avoir avec que contre son soi."

Un K.-O. puis un cadeau : ce que Cristiano Ronaldo a dit à la stadière qu'il a assommée

Varane n’a pas été surpris par ce qu’il a découvert de la Premier League, après deux rencontres disputées (avant West Ham - Manchester United) : "C’est ce à quoi je m’attendais. C’est un des meilleurs championnats au monde. Il y a une intensité qui est incroyable, une ferveur sur le terrain…" Ni par les qualités de son acolyte de la charnière mancunienne, Harry Maguire, "un joueur très, très solide, qui a un jeu aérien exceptionnel".
"On prend nos marques, on prend nos repères, on essaie de communiquer au maximum. Il m’aide aussi à me sentir bien dans cette équipe", relate l’ancien compère de Sergio Ramos. Pour parfaire son entente avec Maguire, il va devoir travailler son anglais. A la question de notre confrère "Do you speak english ? (Parlez-vous anglais ?)", il répond ainsi : "Un petit peu", dans un sourire. Varane débute bel et bien une nouvelle vie.

Raphaël Varane

Crédit: Getty Images

Premier League
Manchester United privé de Varane pour "quelques semaines"
12/10/2021 À 15:59
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
10/10/2021 À 10:52