"Romelu Lukaku revient à la maison". Dans un titre qui rappelle l’épopée anglaise à l’Euro cet été, Chelsea a officialisé un transfert qui n’en finissait plus de faire couler de l’encre ces dernières semaines : celui de l’attaquant belge considéré comme l’un des meilleurs numéro 9 du Vieux Continent.

Trois saisons à Chelsea, seulement 15 matches joués

Le montant de la transaction avec l’Inter Milan, un club où il est arrivé il y deux ans et où il aura fait taire pas mal de mauvaises langues, estimé à 115 millions d’euros, dit aussi la volonté du club londonien de s’attacher les services du serial buteur qu’il avait pourtant laissé partir en 2014 presque dans l’indifférence, après trois saisons où il aura joué seulement 15 matches et surtout brillé ailleurs en prêt.
Ligue des Nations - Finales
Deux atouts en moins : La Belgique sans Lukaku ni Hazard contre l'Italie
09/10/2021 À 17:01
Pour le meilleur buteur de l’histoire de la sélection belge (63 réalisations), c’est donc un retour en grâce, et il compte bien prendre sa revanche après un premier passage loin de ses espérances. Lorsqu’il arrive dans la capitale anglaise depuis Anderlecht, où il a été formé, en 2011, à 18 ans, avec le statut de grand espoir, Romelu Lukaku, fan de Chelsea depuis son enfance - "le lien que j’ai avec ce club représente tant pour moi" dit-il alors -, s’imagine marcher dans les pas de Didier Drogba, légende du club et idole du Belge.

Un départ par la petite porte à Everton

Mais celui qui aurait à coup sûr aimé soulever la première Ligue des champions de l’histoire des Blues avec l’Ivoirien un an après sa signature voit l’histoire lui jouer un mauvais tour. Non désiré par André Villas-Boas, Roberto Di Matteo, Rafael Benitez et José Mourinho, il n’a que peu, voire pas du tout, l’occasion de s’exprimer devant les tribunes de Stamford Bridge, si ce n’est avec le maillot d’un autre club de l’élite anglaise.

Romelu Lukaku buteur face à Manchester City avec Everton le 15 janvier 2017.

Crédit: AFP

Pourtant auteur de 17 buts et 7 passes décisives à West Bromwich Albion en 2012/2013 puis de 15 pions et 8 offrandes avec Everton l’exercice suivant, Lukaku, qui ne se morfond pas de ses prêts successifs, n’entre pas dans les plans et rejoint logiquement les Toffees, pour 35 millions d’euros, record du club à l’époque, après la Coupe du Monde au Brésil. Une blessure pour le tank belge au mètre 91, à l’époque trop souvent considéré comme un joueur en déficit dans le jeu et techniquement pas assez fiable.

Les critiques en Angleterre, la réponse en Italie

Son passage à Manchester United, où son principal fait d’arme est d’infliger une humiliation restée dans les mémoires au PSG en plantant un doublé au Parc lors du huitième de finale retour face aux Red Devils (1-3), dégrade encore un peu plus sa cote outre-Manche. Notamment son dernier exercice, en 2018/19, où il n’inscrit que 15 buts en 45 rencontres, toutes compétitions confondues.

Romelu Lukaku, Manchester United

Crédit: Getty Images

Comme à leur habitude, les médias anglais ne se privent pas d’égratigner Lukaku, et les critiques pleuvent, notamment sur la condition physique du natif d’Anvers. Le plus célèbre des consultants de la perfide Albion, Gary Lineker, évoque ainsi sur les réseaux sociaux un joueur "en surpoids qui pèse plus de 100 kilos" avec un "manque de professionnalisme contagieux". Les fans n’en ratent pas une miette, eux qui profitent de chaque contrôle ou enchaînement manqués du Belge pour lui faire siffler les oreilles.
Si vous me regardez maintenant, vous voyez un résultat différent et vous voyez le plein potentiel
Les Mancuniens décident de l’envoyer à l’Inter contre une jolie somme (un peu moins de 75 millions d’euros), mettant alors fin à l’aventure de Lukaku en Premier League. Un triste épilogue qui a finalement servi à l’attaquant de 28 ans, qui, avec le soutien inconditionnel d’Antonio Conte, qui avait déjà tenté de l’attirer à… Chelsea lorsqu’il était entraîneur des Blues, va rouler sur la Serie A et s’imposer comme une référence à son poste.
Avec 64 buts en 95 matches avec les Nerazzurri, toutes compétitions confondues, il permet à son club, non seulement d’aller en finale de la Ligue Europa (perdue 2-3 face au FC Séville) en 2020, mais aussi de mettre fin à l’hégémonie nationale de la Juventus la saison passée et d’offrir son premier titre de champion d’Italie au club lombard depuis 11 ans.

Romelu Lukaku a inscrit 64 buts en 95 matches avec l'Inter Milan

Crédit: Getty Images

Un beau pied de nez à tous les détracteurs du Belge : "Il y a un an, quand j'étais en Angleterre, [on disait que] "j'étais paresseux, je ne courais pas, je ne faisais pas ci ou ça". Ici, ils parlent de moi comme le plus travailleur du vestiaire", répondait ainsi Lukaku au Times en octobre 2020. Et le joueur de poursuivre : "Si vous me regardez maintenant, vous voyez un résultat différent et vous voyez le plein potentiel. Vous voyez ce que j'aurais pu faire en Angleterre".
Je suis venu ici comme un enfant ayant beaucoup à apprendre, je reviens avec beaucoup d'expérience et de maturité
Il a désormais l’occasion de montrer tous ses progrès en direct aux sceptiques d’outre-Manche. "Ça a été une longue aventure pour moi : je suis venu ici comme un enfant ayant beaucoup à apprendre, maintenant je reviens avec beaucoup d’expérience et de maturité", a ainsi résumé le Belge lors de l’annonce de sa signature, qui pousse un autre enfant du club, Tammy Abraham, sur le départ. Il intègre un collectif qui vient tout récemment de décrocher une nouvelle Ligue des champions, mais plus loué pour ses qualités défensives qu’offensives depuis l’arrivée, en janvier, de Thomas Tuchel.
Lukaku va ainsi avoir la tâche de redonner des couleurs à une ligne d’attaque pourtant riche (Ziyech, Pulisic, Mount, Havertz, Werner), sur laquelle les dirigeants londoniens ont déjà dépensé beaucoup d’argent mais qui peine à sortir du marasme pour le moment, même si le large succès de Chelsea face à Crystal Palace (3-0) pour lancer la saison n’a pas vraiment donné cette impression. "Les résultats du club collent parfaitement à mes ambitions, a expliqué Lukaku. Je pense que cette opportunité arrive au bon moment et j’espère qu’on pourra avoir beaucoup de succès ensemble". Et enfin réaliser ses rêves d’enfant.
Ligue des champions
Heureusement pour Chelsea, il y avait Lukaku
14/09/2021 À 20:51
Euro 2020
"Comme Henry, Lukaku est obsédé par la performance" : analyse d’une bromance
24/06/2021 À 11:21