A Manchester, les maillots rouges ont rapidement été rangés au fond des tiroirs. Totalement dévorés par la vitesse d’exécution des Citizens, les Red Devils ont été incapables de rivaliser avec leurs voisins pendant l’entièreté des 90 minutes d’un derby à sens unique. Malgré toutes les parades de David De Gea, Eric Bailly a marqué contre son camp avant que Bernardo Silva n’aggrave la marque pour permettre à Manchester City de revenir à deux petits points de Chelsea, en tête de Premier League. De son côté, Manchester United stagne à une décevante 5e place du championnat anglais. De quoi relancer une nouvelle fois le débat sur la place d’Ole Gunnar Solskjaer sur son banc.
Premier League
Arsenal s'éloigne de la C1
IL Y A 20 HEURES

Les exploits vains de De Gea

Il faut dire que la formation de Pep Guardiola n’a pas mis longtemps avant d'asseoir sa domination sur ce derby de Manchester qui aura été un non-évènement. Il n’a fallu que sept petites minutes aux Skyblues pour trouver le chemin des filets : après une reprise ratée de Gündogan, Joao Cancelo a vu le ballon lui revenir dans l’aile droite. Le latéral des Citizens a envoyé un puissant centre à ras de terre qu’Eric Bailly a malheureusement poussé du tibia au fond de ses propres filets (1-0, 7e). Une bien triste manière de fêter sa première titularisation de la saison. Puis les vagues bleues ciels n’ont cessé de déferler sur la pelouse d’Old Trafford, qui a été le théâtre des cauchemars pour Ole Gunnar Solskjaer pendant l’entièreté de ce choc de la 11e journée de Premier League.

Cristiano Ronaldo

Crédit: Getty Images

Même si David De Gea a fait tout ce qu’il a pu pour garder un mince espoir. Après une première parade devant Gabriel Jesus a bout portant (28e), le portier espagnol a ensuite dégouté Joao Cancelo (29e) avant de sauver son club d’un nouveau contre-son-camp de Victor Lindelöf (33e) et de repousser une frappe brossée de Kevin De Bruyne qui semblait prendre le chemin de son petit filet (35e). Complètement transcendé par ces dix minutes, David De Gea a profité d’un petit temps faible pour haranguer ses supporters, qui lui ont offert une ovation on ne peut plus méritée.
Impuissants malgré toutes leurs occasions, les Citizens n'ont jamais abdiqué et ont enfin réussi à marquer le but du break en toute fin de première période, par l’intermédiaire de Bernardo Silva, idéalement placé pour glisser un centre de Joao Cancelo dans un trou de souris entre le portier des Red Devils et son poteau droit (2-0, 45e). De quoi mettre toute son équipe dans les meilleures conditions en vue de la seconde période.

City nouveau dauphin de Premier League

Car comme prévu par Pep Guardiola, les Red Devils ont été incapables de montrer la moindre once de rébellion au retour des vestiaires, et ce malgré leur passage d’un 3-5-2 à un 4-3-3. Car mis à un part une frappe non cadrée de Greenwood (59e), Manchester United n’a jamais rien montré offensivement. Et devant l’incapacité des Red Devils à se montrer dangereux, les Citizens n’ont même pas eu besoin de forcer leur talent pour aggraver la marque, tant ces deux buts d’avance paraissaient une montagne pour la formation d’Ole Gunnar Solskjaer, qui n’a jamais trouvé de solution.

Bernardo Silva (Manchester City)

Crédit: Getty Images

Maîtres de leur destin, les Skyblues n’ont eu qu’à priver de ballon leur voisin abattu. Et si Gündogan, d’une frappe dans le petit filet extérieur (66e), Phil Foden, d’un tir renvoyé par le poteau (81e), et John Stones, d’une demi-volée à bout portant (86e), n’ont pas eu la réussite espérée, l’essentiel était ailleurs pour Manchester City : avec ces trois nouveaux points, voilà la bande de Pep Guardiola revenue à la place de dauphin de Premier League, à deux petites longueurs de Chelsea. Alors que Manchester United n’est plus invité à la table des grands, la bataille à trois entre Manchester City, Chelsea et Liverpool s’annonce désormais aussi intense qu’impronosticable.
Premier League
La vente de Chelsea menacée, Abramovich prêt à aller jusqu'à la faillite ?
IL Y A UN JOUR
Premier League
Le clan Pogba devrait aussi rencontrer le Real et le PSG
HIER À 15:48