Marcus Rashford avait déjà fait le coup de l'entrée gagnante mercredi soir, sur la pelouse de Brentford (1-3). Mais à ce moment-là, le sort de la rencontre était presque scellé. Samedi, l'attaquant anglais a attendu la toute dernière action pour délivrer Old Trafford devant le but ouvert, et offrir un succès on ne peut plus précieux à Manchester United face à West Ham, un concurrent direct au top 4 (1-0). De quoi rejoindre le club très fermé des joueurs ayant offert le plus de victoires à leur équipe dans le temps additionnel en Premier League. Avec quatre réalisations de ce type, Rashford est désormais au niveau de Ian Wright, Steven Gerrard, Papiss Cissé, Christian Benteke et Sadio Mané. Rien que ça.
"Bien sûr, c'est un but important. Le marquer si tard est un sentiment incroyable, s'est réjoui l'intéressé dans l'émission Match of the day de la BBC. Nous devons utiliser ce sentiment de victoire. On aurait pu être un peu meilleur avec le ballon mais on a réussi à marquer le but dont nous avions besoin et qu'on peut utiliser comme motivation". L'élan sera collectif, bien sûr. Mais ce moment peut-être décisif dans la saison mancunienne pourrait aussi booster la confiance d'autres habituels remplaçants, voire lofteurs.
Premier League
City, une frayeur mais l'essentiel est là
HIER À 14:53
Nous avons dû prendre des risques
Entré en jeu à la 62e minute de jeu, Rashford a en effet marqué grâce au service parfait d'Edinson Cavani, lancé à la 82e minute de jeu en même temps qu'Anthony Martial, qui a lui idéalement décalé l'Uruguayen dans la surface. Trois changements pour trois gestes décisifs, donc. Avant ces deux buts en deux matches, Rashord n'avait plus marqué depuis octobre. Cavani, lui, n'avait été décisif qu'à une seule reprise depuis ce même mois, tandis que Martial n'avait joué que trois minutes depuis novembre.

Comment les anciens wonderkids Martial et Dembélé peuvent-ils encore affoler l'Europe ?

"Nous avons dû prendre des risques dans les 15 dernières minutes, je voulais montrer aux joueurs qu'il fallait gagner ce match et je suis plus qu'heureux qu'on ait inscrit ce but à la dernière minute", a réagi Ralf Rangnick à l'issue de la rencontre sur la BBC. Au micro de Sky Sports, le technicien allemand s'est penché plus en détail sur son coaching gagnant. "Quand vous marquez à la dernière seconde d'un match, ce sont les meilleures victoires, a-t-il d'abord savouré. Je suis très content que les trois remplaçants aient amené et inscrit le but. Ils ont tous été impliqués, ce qui rend ce but encore plus important".
Nous avions besoin d'être plus patients
Surtout que ce but est venu d'une action plus construite que bon nombre de mouvements mancuniens durant cette rencontre. "Dans les 20 dernières minutes, nous avons trop tiré au but même quand il n'y avait pas une réelle chance de marquer. Nous avions besoin d'être un peu plus patients", a analysé Rangnick, qui n'a pas manqué de souligner l'atmosphère "incroyable" dans le vestiaire à l'issue de la rencontre.

Marcus Rashford

Crédit: Getty Images

Un soulagement légitime : United grimpe provisoirement à la quatrième place grâce à ce succès, au terme d'une semaine éprouvante à trois matches, et donc de nature à impliquer tout un effectif. Cristiano Ronaldo n'avait pas apprécié d'être remplacé par… Rashford, mercredi. Mais cette fois, et pour un petit moment, il n'y aura plus grand-chose à redire du coaching en cours de match de Rangnick. Qui n'aura, lui, peut-être plus beaucoup d'occasions de lancer Cavani et Martial en cours de match, les deux étant annoncés sur le départ avec plus ou moins d'insistance...
Premier League
Un peu moins de passes, beaucoup plus de buts : de Bruyne en pleine métamorphose
HIER À 17:03
Premier League
Une déroute et pas de C1 : MU a encore sombré
07/05/2022 À 18:32