Tottenham se réveille. Pour le premier match à domicile d'Antonio Conte en championnat, les Spurs ont renversé Leeds (2-1). Alors que les Whites menaient logiquement 1-0 à la mi-temps grâce à Daniel James (44e), les locaux sont revenus transformés de la pause et se sont imposés grâce à deux buts de Pierre-Emile Højbjerg (58e) et Sergio Reguilon (69e). Tottenham remonte à la septième place et peut rêver d'Europe, Leeds reste 17e.
Difficile de ne pas voir la patte d'Antonio Conte dans ce succès de Tottenham. Pas forcément pour des raisons tactiques, tant le 4-3-3 choisi par l'Italien avec le trio Son - Kane - Lucas est longtemps resté inefficace, mais plutôt d'un point de vue psychologique en deuxième période.
Premier League
Jeu moins emballant, 15e place et calendrier démentiel... Faut-il s'inquiéter pour Leeds et Bielsa ?
18/11/2021 À 13:31

Leeds avait logiquement pris les devants

La première mi-temps a ainsi ressemblé à ce que l'on pouvait attendre d'un match entre le Leeds hyperactif de Marcelo Bielsa et Tottenham, équipe courant le moins du championnat avant la rencontre. Dès le début du match, Leeds a pris son adversaire à la gorge, accumulant plus de 70% de possession sur le premier quart d'heure. Les Spurs ont su rester solides et concéder peu d'occasions, inversant brièvement le rapport de force en milieu de première mi-temps. C'est cependant logiquement que Daniel James a ouvert le score avant la pause, sur un superbe service de Jack Harrison (44e, 1-0).
Avec seulement deux frappes non cadrées à la pause, Tottenham n'avait rien proposé, mais la coupure a tout changé. À l'intensité stérile de la première mi-temps ont succédé vingt minutes dingues remplies d'occasions franches, durant lesquelles les Spurs ont fait preuve de caractère et pris le dessus dans les duels. Après le poteau de Kane (46e), une barre concédée involontairement par Llorente (51e), un contact litigieux sur Heung-Min Son non sanctionné d'un penalty (55e), ils ont finalement égalisé par Pierre-Emile Højbjerg (58e) sur un bon service de Lucas, dans tous les bons coups.

Le tournant pour Tottenham ?

Dix minutes plus tard, Sergio Reguilon a permis à son équipe de passer devant. Sur l'action, le latéral gauche a symbolisé le changement d'état d'esprit de son équipe en étant le plus rapide pour reprendre le coup franc contré d'Eric Dier, qui avait heurté le poteau (2-1, 69e). La rage affichée par l'Espagnol à la suite de son but témoigne de l'importance de ce moment pour l'effectif après un début de saison difficile.
De son côté, Leeds a continué à se créer des occasions, mais Hugo Lloris est resté imperméable (47e, 74e, 84e). Les hommes de Bielsa ont ensuite baissé de rythme, laissant Tottenham gérer la fin de match. Conte a donc pu haranguer le public pour son troisième match sans défaite à la tête de son nouveau club. Seul bémol, Harry Kane n'a pas marqué malgré un match plein, affichant un manque de réussite criant sur ses occasions (46e, 62e). Reste que Tottenham est 7e, à quatre points de la 4e place de West Ham, et peut rêver d'Europe. Leeds se trouve toujours juste au-dessus de la ligne de flottaison (17e).

Son Heung-min (Tottenham)

Crédit: Getty Images

Premier League
Un retour sans saveur pour Conte, une ascension irrésistible pour Arsenal
07/11/2021 À 15:56
Ligue Europa Conférence
Festival de buts, trois cartons rouges : première folle victoire pour Conte avec les Spurs
04/11/2021 À 22:34