Manchester City n’a pas laissé passer l’occasion. Après la défaite de Chelsea en début d’après-midi, les Citizens avaient l’opportunité de prendre la tête du championnat. C’est désormais chose faite grâce à un succès plein d’autorité à Watford (1-3). Un but de Raheem Sterling (4e) et un doublé de Bernardo Silva (31e et 63e) ont permis aux joueurs de Pep Guardiola de s’imposer largement. La meilleure deuxième période de Watford n’a pas suffi face à la supériorité de Manchester.
Transferts
Les 14 infos mercato qui vous ont échappé samedi
18/06/2022 À 19:07
Tout a commencé très vite, probablement trop vite pour Watford. Il n’a fallu que quatre minutes à Manchester City pour ouvrir le score. Un centre de Phil Foden a été repris par un Raheem Sterling esseulé, dont la tête piquée à tromper Daniel Bachmann (1-0, 4e). Ce n’était déjà pas la première occasion des Citizens. Aymeric Laporte a été à la réception d’un corner de Foden mais sa tête décroisée a été sauvée sur sa ligne par Joao Pedro (3e). Avec 80% de possession de balle à la pause, City a complètement étouffé les Hornets.
Sans les nombreux arrêts de Bachmann (9e, 21e, 52e, 59e, 70e), le score aurait été bien plus sévère pour les joueurs de Claudio Ranieri. Sans compter les Citizens et Jack Grealish en particulier ont manqué de réussite. L’ancien Villan a beaucoup tenté mais a toujours raté le dernier geste. L’une de ses frappes a heurté la transversale (67e). Laporte a, lui, frôlé la barre sur une reprise du gauche après un corner (60e), et De Bruyne a manqué la lucarne d’un rien en fin de rencontre (89e).

Bernardo Silva étincelant, Rose aux abois

Face à une adversité relative, Bernardo Silva s’est régalé au milieu de terrain. À l’origine du premier but par sa transversale vers Foden, il s’est chargé d’inscrire les deux suivants. Tout d’abord en reprenant une tentative de Gündogan repoussée par Bachmann (2-0, 31e) puis d’une superbe frappe du gauche enroulée dans la lucarne opposée (3-0, 63e). Pour s’ouvrir le chemin du but, il s’est facilement joué d’un Danny Rose en grande difficulté et déjà auteur d’un marquage laxiste sur Sterling lors de l’ouverture du score.

Bernardo Silva

Crédit: Getty Images

Si le coaching de Ranieri a été payant - avec notamment l’entrée à la pause de Cucho Hernandez - et a permis aux siens de moins subir, il n’a cependant pas été suffisant pour faire vaciller Ederson et la défense mancunienne. Après avoir trouvé le poteau d’une frappe croisée, le Colombien a réduit le score en suivant bien l’action (3-1, 74e). Il a ensuite centré vers King dont la frappe n’est pas passée loin du poteau (78e). Une occasion qui aurait pu animer la fin de la rencontre. En attendant, voilà Manchester City (35 points) en tête de la Premier League avec une longueur d’avance sur Liverpool.
Transferts
Les 15 infos mercato qui vous ont échappé lundi
13/06/2022 À 18:19
Premier League
City, c'est l'extase : "Nous sommes des légendes"
22/05/2022 À 19:41