Manchester United se relance. Après le terne nul lundi à Newcastle (1-1), les Red Devils ont fait parler leur efficacité pour s’imposer ce jeudi face à Burnley (3-1). Les Mancuniens ont fait la différence en première période grâce à Scott McTominay (8e), au but contre son camp de Ben Mee sur un tir de Jadon Sancho (27e) et à Cristiano Ronaldo (35e) avant de gérer bon an mal an malgré la réduction du score de Lennon (38e). Ce succès permet aux Mancuniens de remonter à la sixième place, à quatre points de la quatrième place d’Arsenal, et avec un match en moins.
4 tirs cadrés, 3 buts : la première mi-temps de United a frôlé la perfection. Mis en cause par leur entraîneur Ralf Rangnick après le match à Newcastle, les Mancuniens ont été beaucoup plus incisifs dans le premier acte et ont pris le large dès la première mi-temps grâce au duo McTominay – Cristiano Ronaldo. L’Écossais a notamment été très en vue à la veille des 80 ans de son compatriote Alex Ferguson.
Premier League
Tottenham met un gros coup de pression à Arsenal pour la C1
15/05/2022 À 13:05
Dès la huitième minute, le contrôle de Cristiano Ronaldo s’est transformé en passe décisive pour McTominay, astucieux sur sa frappe enroulée de l’entrée de la surface (1-0, 8e). Près de trente minutes plus tard, un tir similaire du milieu a trouvé le poteau, permettant à l’inévitable CR7 de tripler la mise (3-0, 35e), alors que Jadon Sancho avait forcé Ben Mee au contre son camp quelques minutes plus tôt (2-0, 27e).

United fébrile, Bailly blessé

Il reste cependant du travail du côté de Manchester. La réussite offensive est venue masquer un jeu peu emballant en l’absence de Bruno Fernandes, surtout dans une deuxième mi-temps gérée à défaut d’être maîtrisée. Les Mancuniens ont également montré certains signes de fébrilité en défense, à l’image d’Éric Bailly, coupable d’une perte de balle sur le but d’Aaron Lennon (3-1, 38e). L’Ivoirien a ensuite laissé ses coéquipiers pour une blessure à la cuisse (66e) à quelques jours de la CAN. Harry Maguire et David De Gea ont, eux aussi, été en difficulté dans le jeu aérien. Cela aurait pu leur coûter cher si Mee (67e) ou Tarkowski (90e) avaient pu cadrer de la tête sur corner.
Finalement, le résultat doit aussi beaucoup à la faible performance de Burnley. Après un début intéressant, les Clarets n’ont pas réussi à surmonter l’écueil de l’ouverture du score. En manque de rythme après 18 jours sans jouer, ils n’ont pas mis un pressing suffisant et ont perdu toute velléité en cours de match. 18es, ils ont cependant 3 matchs en retard. Les Red Devils restent eux en course pour la Ligue des champions.

Cristiano Ronaldo (Manchester United)

Crédit: Getty Images

Premier League
Une déroute et pas de C1 : MU a encore sombré
07/05/2022 À 18:32
Premier League
Manchester se rapproche de la Ligue Europa
02/05/2022 À 20:53