Sur le fil, Tottenham a parfaitement lancé son année 2022, en remportant ce derby de Londres face à Watford (0-1). S’ils ont dominé presque tout le match, les Spurs ont longtemps cumulé les maladresses et auraient pu concéder un penalty en seconde période suite à une sortie litigieuse de Hugo Lloris. Mais ils ont vu Davinson Sanchez surgir et placer une tête victorieuse dans les arrêts de jeu de la seconde période pour replacer leur équipe à la 5e place, à deux points, avec deux matches en moins, d’Arsenal, quatrième, qu’ils affronteront lors de la prochaine journée.
Le film du match
Premier League
Tottenham met un gros coup de pression à Arsenal pour la C1
15/05/2022 À 13:05
Claudio Ranieri et sa troupe peuvent avoir des regrets. Bien que très souvent acculés dans leurs 30 derniers mètres, les Hornets ont longtemps cru qu’ils pouvaient arracher un point face à Harry Kane et les siens lors de cette 21e journée. Mais ils ont finalement dû s’incliner pour la sixième fois de suite en Premier League, et restent sous la menace de Burnley, 18e et qu’ils ne devancent que de deux longueurs. Très tôt dans le match, il était clair que les partenaires de Moussa Sissoko étaient prêts à subir.

Tottenham a joué à se faire peur

Regroupés dans leur camp, les pensionnaires de Vicarage Road ont tenu bon face à une équipe encore en manque de créativité offensivement, incapable de créer des décalages sur les côtés. Les pistons du 3-4-3 d’Antonio Conte, Sergio Reguilon et Emerson Royal, peuvent être pointés du doigt car ils ont très souvent multiplié les centres ratés, ne donnant que peu de cartouches à un Harry Kane souvent obliger de décrocher pour apporter du danger.
Pendant que Lloris s’ennuyait ferme, Daniel Bachmann a connu quelques coups de chaud (17e, 19e, 26e, 31e), mais Tottenham a donné l’impression de pouvoir jouer pendant des heures sans marquer. Et en seconde période, après l’excellente entrée de Joao Pedro à la pause, Watford a réussi, par séquences, à faire passer quelques frissons dans la défense des Spurs. Auteur d’une parade superbe sur un tir de Joshua King (54e), Hugo Lloris aurait toutefois pu coûter cher à sa formation.
Sur un ballon en profondeur dans la surface, Joao Pedro a ainsi semblé déstabilisé par le portier du finaliste de la Ligue des champions 2019, mais ni l’arbitre ni le VAR ne se sont attardés sur cette situation pourtant litigieuse. Et après une interruption de jeu due à un malaise en tribunes, Tottenham a finalement trouvé la faille sur un coup franc de Heung-Min Son repris à bout portant par Sanchez (0-1, 90e+6). Une fin heureuse pour les Spurs, qui sont plus que jamais en course pour le Top 4.
Premier League
La course à la C1 est relancée : Tottenham pulvérise Arsenal
12/05/2022 À 20:35
Premier League
Liverpool se rate et offre un boulevard à City
07/05/2022 À 20:47