Mission compliquée mais accomplie pour les Spurs. Les joueurs de Tottenham ont décroché une courte mais précieuse victoire face à Burnley, dimanche, dans le cadre de la 37e journée (1-0). Un penalty quelque peu litigieux transformé par Harry Kane (45e+8) fait le bonheur des hommes d'Antonio Conte qui doublent leurs rivaux d'Arsenal et s'emparent provisoirement de la 4e place qualificative pour la prochaine Ligue des champions avec deux points d'avance. Les Gunners sont sous pression avant de défier Newcastle lundi.
Après leur victoire nette sur les hommes d'Arteta jeudi dernier (3-0), il s'agissait d'enchaîner pour les Spurs. Face à des visiteurs repliés en nombre devant leur surface, ils ont pris le match par le bon bout en se montrant tout de suite volontaires.
Premier League
La course à la C1 est relancée : Tottenham pulvérise Arsenal
12/05/2022 À 20:35
Kane a doucement chauffé les gants de Nick Pope (3e et 13e), Heung-Min Son a fait de même sur un centre-tir vicieux également venu de la gauche (10e). Nathan Collins a aussi dû sauver devant sa ligne sur une tête de Kane (17e) et Emerson Royal a obligé Pope à claquer sa puissante frappe lointaine qui prenait le chemin de la lucarne (17e).

De la réussite pour les Spurs

Après vingt premières minutes bouclées avec 84% de possession, les Londoniens ont pourtant curieusement relâché l'étreinte face à des Clarets qui sont enfin sortis de leur camp. Les visiteurs ont même failli ouvrir le score quand Maxwel Cornet est allé défier Hugo Lloris. Le gardien des Bleus a cependant remporté ce duel d'anciens joueurs de l'OL (28e). Cornet s'est ensuite fait longuement soigner après un choc de tête (37e) et le rythme du match est sérieusement retombé.
Les deux équipes se dirigeaient vers un score de parité à la pause car Kane venait de rater le coche en ne cadrant pas sa reprise du droit seul sur un petit centre en retrait de Lucas Moura (45e+4). Le VAR est cependant entré en action et a demandé à l'arbitre M. Friend de revoir une main d'Ashley Barnes dans sa surface sur une petite talonnade de Sanchez. Le bras étant nettement décollé du corps, la sanction est tombée et Kane l'a transformée pour ouvrir le score et signer un 16e but personnel en championnat cette saison (1-0, 45e+8).

...Pas pour Barnes

Malgré ce coup dur, Burnley a entamé la seconde période avec beaucoup d'envie et Kevin Long a placé une tête de peu à côté de la cage de Lloris (48e). Toujours sur un long coup franc, son compère de la défense centrale Collins a envoyé la sienne juste au-dessus de la cible (50e). Tottenham a fini par répondre en contre mais la frappe axiale de Kane aux 20 mètres s'est également révélée trop enlevée (57e). Barnes a imité l'attaquant des Spurs et placé une lourde et soudaine tentative devant la surface londonienne mais le ballon est allé s'écraser sur le poteau droit de Lloris (62e).
Burnley a ensuite manqué de puissance offensive pour inquiéter à nouveau le portier français. Cependant, Tottenham n'a pas réussi à faire le break car Pope a brillé sur deux reprises de Son (65e et 81e). Conte et les spectateurs ont tremblé en fin de match pendant que les visiteurs poussaient.
Les joueurs de Mike Jackson n'ont pourtant jamais trouvé la faille et subissent une seconde défaite consécutive qui les met en sérieuse difficulté dans la lutte pour le maintien car Leeds, premier relégable compte le même nombre de points. Il faudra réagir lors du match en retard face à Aston Villa avant de jouer sa peau face à Newcastle. Tottenham espère que les Magpies auront, entre-temps, au moins tenu tête à Arsenal pour rester devant leurs voisins.
Premier League
Liverpool se rate et offre un boulevard à City
07/05/2022 À 20:47
Premier League
City ou Liverpool ? La course au titre décortiquée
06/05/2022 À 22:11