Pour les quatre à la suite, Arsenal devra repasser. Après trois succès de rang en Premier League, les Gunners ont marqué le pas à Brighton avec un partage des points (0-0). Si les Seagulls ont été les plus entreprenants durant les 90 minutes, ils concèdent un deuxième nul de suite et laissent Chelsea s'envoler en tête, en attendant le choc entre Liverpool et Manchester City, dimanche (17h30).
Au moment du coup de sifflet final, le sourire de Ramsdale contrastait avec la mine des hommes de Graham Potter. Brighton sait qu’il a laissé passer une belle occasion de revenir aux côtés de Chelsea et peut s’en mordre les doigts. Cette équipe des Seagulls est plaisante à voir jouer depuis le début de la saison et l’a prouvé une fois de plus à l’Amex Stadium. Malgré une pluie bien anglaise, les coéquipiers de Neal Maupay ont maîtrisé les débats.
Premier League
Même contre la lanterne rouge, Arsenal n'y arrive pas
23/01/2022 À 15:54

30 tirs, 4 cadrés…

Mais, comme l’attaquant français l’a fait remarquer dans la semaine, le cinquième de Premier League pêche dans l’efficacité. Ce samedi, Brighton a beaucoup tenté (21 tirs) mais a beaucoup gâché. Il a fallu attendre la 80e minute pour voir le premier tir cadré des locaux. Maupay bien muselé par la paire White - Gabriel, c’est Leandro Trossard ou Jakub Moder qui ont joué les maîtres artificiers, avec des tirs en veux-tu, en voilà. Sans connaître de réussite. Même la supériorité physique dans les airs de Shane Duffy (37e, 86e) n’a pas permis à Brighton de faire la différence.
Et Arsenal dans tout ça ? Après la belle prestation contre Tottenham, le week-end dernier, et le regain de forme de ces dernières semaines, la performance des hommes de Mikel Arteta nous laisse sur notre faim. Une semaine après le derby, l’entraîneur espagnol a fait confiance aux mêmes, hormis Xhaka blessé jusqu’en décembre. L’absence du milieu suisse s’est clairement faite sentir face au pressing constant et haut de Brighton.

Lacazette a enfin joué

Hormis une grosse alerte de Saka dès le coup d’envoi, les Gunners ont passé le plus clair de leur temps à défendre. Ils l’ont plutôt bien fait malgré les assauts adverses et pourront se targuer de finir cette rencontre sur un clean-sheet. Ramsdale n’a eu que peu de choses à faire (80e) mais l’a bien fait quand il a fallu sauver son équipe avec une intervention salvatrice devant Maupay en toute fin de match (85e). Le gardien avait le sourire d’avoir gardé sa cage à zéro. Mais le sentiment risque d’être différent chez Arteta.
L’entraîneur londonien va très certainement ruminer les coups mal joués de ses joueurs dans le dernier quart d’heure à l’image de ce deux contre un mal négocié par Emile Smith-Rowe (75e). Une embellie londonienne qui a correspondu à l’entrée en jeu d’Alexandre Lacazette à la place d’un Pierre-Emerick Aubameyang, sevré de ballons.
En seulement vingt minutes, l’ancien Lyonnais, 32 minutes au compteur depuis le début de la saison, a rappelé pourquoi il avait été l’un des meilleurs attaquants de Ligue 1. Le 4-2-3-1 de ces dernières semaines a donné de l’assurance à l’Espagnol dans une période de trouble, mais l’attaquant français mérite certainement plus qu’un rôle de joker de luxe. Ce point du nul n’a pas la saveur d’une victoire mais Arsenal s’en contentera. Neuvième, le club londonien aborde la trêve internationale avec une invincibilité de quatre matches. Pas grand monde aurait misé dessus il y a encore un mois…
League Cup
Diogo Jota sort Arsenal, Liverpool va défier Chelsea à Wembley
20/01/2022 À 19:45
Premier League
Et de quatre matches sans victoire : Chelsea ne trouve plus la clé
18/01/2022 À 21:53