Patrick Vieira croyait tenir sa victoire pour son retour devant les fans des Gunners, mais Alexandre Lacazette a offert à l’Emirates Stadium un match nul (2-2) à la saveur de victoire. Sur un ultime ballon dans la surface, le Français, entré en jeu, a permis à Arsenal d’arracher le point du nul, lundi en clôture de la 8e journée de Premier League, dans un derby londonien de folie face à Crystal Palace.
Il devait absolument marquer des points auprès de son entraîneur Mikel Arteta, c’est chose faite. Pour sa troisième apparition seulement cette saison, Alexandre Lacazette ne pouvait (presque) pas rêver meilleur scénario. Entré sur la pelouse en remplacement de Martin Odegaard à la 67e minute, le Français a absolument tout changé. Alors qu’Arsenal était malmené depuis le milieu de la première période, l’ancien Lyonnais a redynamisé le jeu de son équipe, avant d’obtenir un match nul inespéré au bout du suspense.
Premier League
Everton retrouve le goût de la victoire
IL Y A 15 HEURES
Sur une ultime action, initiée par un corner, Lacazette a profité d’une frappe déviée puis repoussée par le gardien de Crystal Palace, Vicente Guaita, pour expédier le ballon dans les filets adverses (90e+5) et permettre aux Gunners de revenir au 12e rang du classement, à seulement trois points de la 6e place. Palace, de son côté, pointe désormais en 14e position avec 8 points.

La maîtrise de Palace n'a pas suffi

Arsenal a donc fini comme il avait commencé. Par un but. Car dès la 8e minute de jeu, Pierre-Emerick Aubameyang avait enflammé l’Emirates Stadium, en ouvrant le score grâce à un ballon repoussé par Guaita sur une magnifique frappe enroulée de Nicolas Pépé. En somme, le but de Lacazette ressemble à une copie de la réalisation de son coéquipier gabonais, auteur de son troisième but cette saison, tous à domicile.
Pourtant, malgré une entame de match ratée, les Eagles ont maîtrisé leur sujet durant quasiment toute la partie. Montant en température, les joueurs de Crystal Palace ont concrétisé une première fois leur domination en début de seconde période, grâce à Christian Benteke. Sur une grossière erreur de Partey, le Belge s’est avancé plein axe, a fixé son défenseur, avant d’enrouler un ballon dans le petit filet droit d’Aaron Ramsdale (50e, 1-1).
Puis ce fut au tour du jeune Français Odsonne Edouard d’expédier une puissante frappe sur une contre-attaque (73e, 1-2), après avoir frôlé la catastrophe de l’autre côté du terrain. La dynamique et le score étaient alors à l’avantage des Eagles, avant que le sauveur du soir ne provoque le dépit sur le visage de Patrick Vieira, qui se souviendra de son retour au bercail.
Premier League
Un coup de canon et Rangnick réussit ses débuts avec Man U
HIER À 15:55
Premier League
CR7 historique, United diabolique
02/12/2021 À 22:11