Arsenal repart de l'avant. Après deux matches nuls consécutifs en Premier League, les Gunners ont retrouvé le chemin de la victoire face à Aston Villa vendredi soir (3-1), en ouverture de la 9e journée. Thomas Partey, Pierre-Emerick Aubameyang et Emile Smith Rowe ont permis au club londonien d'enchaîner un sixième match sans défaite en championnat, pour revenir provisoirement à un point du Top 4. Les Villans, eux, restent 13es. Très peu utilisé jusqu'ici, Alexandre Lacazette a connu sa première titularisation de la saison en PL.
Le film du match
Arsenal a (un peu) tremblé quand, à dix minutes du terme de la rencontre, Jacob Ramsey a réduit le score d'une superbe frappe enroulée (3-1, 82e). Puis quand, dans la foulée, Ollie Watkins est passé tout proche de profiter, à bout portant, d'une longue touche mal négociée par la défense des Gunners. Pour le reste, pas grand-chose à signaler chez les Villans. Car cette rencontre, ce sont bien les hommes de Mikel Arteta qui l'ont maîtrisée. De bout en bout, ou presque.
Premier League
CR7 historique, United diabolique
02/12/2021 À 22:11
Tout a commencé très fort à l'Emirates Stadium. Après seulement quatre minutes de jeu, Bukayo Saka s'est créé une première opportunité, mais n'a pas cadré devant le but à moitié ouvert. Puis, Thomas Partey a touché la barre, en renard, sur un corner mal dégagé (20e). Quelques secondes plus tard, le milieu ghanéen se rattrapait en coupant victorieusement un corner d'Emile Smith Rowe au premier poteau. Une juste récompense pour des Gunners au-dessus techniquement et dans l'intensité.

Aubameyang encore décisif, Lacazette enfin titulaire

Saka, encore lui, aurait pu faire le break à la demi-heure de jeu mais a cette fois buté sur Emiliano Martinez. C'est finalement Pierre-Emerick Aubameyang, déjà buteur lundi, qui a enfoncé les visiteurs au bout du temps additionnel de ce premier acte, grâce à un penalty transformé en deux temps, après une parade de Martinez (2-0, 45e+6). Un penalty obtenu par Alexandre Lacazette, titulaire pour la première fois de la saison en championnat dans un rôle de neuf et demi voire de numéro 10, et très volontaire vendredi.
Légèrement moins convaincants après le retour des vestiaires, les Londoniens ont toutefois eu le mérite de tuer le match rapidement et avec réussite, sur une frappe d'Emile Smith Rowe déviée par Tyrone Mings (3-0, 56e). L'un des matches références de la saison d'Arsenal, avec le derby remporté contre Tottenham. Et cela se retrouve au classement : les hommes d'Arteta reviennent provisoirement à un point du top 4, laissant leur victime du soir à la 13e place.
Premier League
L'improbable but d'Arsenal : Blessé, De Gea était à terre mais l'arbitre n'a rien voulu savoir
02/12/2021 À 21:04
Premier League
Confiance d’Arteta, concurrence timide de Lacazette : Aubameyang, l’incompréhensible panne
01/12/2021 À 23:20