Arsenal a peut-être définitivement lancé sa saison. Au terme d’un derby quasi à sens unique, les Gunners ont terrassé des Spurs d’une apathie inquiétante en première période (3-1). Grâce à une envie largement supérieure, les jeunes pousses de Mikel Arteta n’ont eu besoin que de 34 minutes pour mettre Tottenham à genou et empocher une troisième victoire de rang en Premier League. Tout l’inverse des Spurs, qui viennent d’encaisser trois défaites après un départ canon. Au classement, les deux rivaux londoniens sont à la même hauteur, mais avec une dynamique diamétralement opposée.
Les supporters des Gunners attendaient sans aucun doute un succès référence pour se rassurer, une bonne fois pour toutes. Et quoi de mieux qu’un derby du Nord de Londres pour nourrir, enfin, des espoirs pour la suite. À l’Emirates Stadium, les joueurs d’Arteta ont affiché un visage ultra séduisant. Mordants dans les duels, inspirés devant, ils n’ont laissé strictement aucune chance à des Spurs passés complétement à côté de leur sujet. À tel point que les fans de Tottenham ont vite quitté le stade, en voyant un tableau d’affichage afficher 3-0 contre leur équipe après un peu plus de trente minutes de jeu.
Premier League
Lineker : "Je ne comprends pas pourquoi Lacazette ne joue pas plus"
HIER À 21:40

Kane toujours muet

Car Arsenal a très vite matérialisé son état d’esprit irréprochable, sans aucune contestation possible. Ainsi, Emile Smith Rowe a jailli pour punir l’apathie adverse sur un centre de Bukayo Saka (1-0, 12e). C’est ensuite Pierre-Emerick Aubemayeng qui a conclu une phase de transition d'école, grâce à une passe en retrait de Smith Rowe (2-0, 27e). C’est enfin Saka qui a profité d’un contre favorable pour s’arracher dans le but de fusiller Hugo Lloris, abandonné par sa défense (3-0, 34e). Avec ce spectacle idéal, c’est tout l’Emirates qui a repris des couleurs, et on se demandait alors comment les Gunners allaient gérer leur avance.
Il y a naturellement eu un peu plus de relâchement après la pause pour Arsenal. Mais Tottenham n’en a pas profité outre mesure. La faute à des joueurs loin d’être à leur niveau. On pense à Harry Kane, toujours muet en Premier League cette saison, et qui n’a toujours pas débloqué son compteur. Il a pourtant eu quelques occasions franches, sur une tête (39e), sur une frappe croisée (61e) et sur un ballon piqué (63e). Seule éclaircie du match pour Tottenham ? La réduction du score d’Heung-Min Son (3-1, 79e), laquelle ne fera pas oublier que les Spurs ont encaissé 9 buts en 3 journées.
Premier League
Lacazette évite le pire pour Arsenal
HIER À 20:58
Premier League
Tottenham enfonce Newcastle et éjecte MU du Top 5
17/10/2021 À 17:48