La machine de City s'est soudainement grippée. Les Citizens de Pep Guardiola ont dû se contenter d'un triste match nul sans but face à Southampton, samedi, lors de la 5e journée de Premier League (0-0). Sans vivacité ni inspiration et précision, ils ont buté sur des adversaires solides. Dans le même temps, Liverpool a fait beaucoup mieux contre le Crystal Palace de Patrick Vieira (3-0) et Arsenal a battu Burnley (1-0). Les Reds prennent les commandes du classement avec trois longueurs d'avance sur les Mancuniens.
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
10/10/2021 À 10:52
Après la soirée de gala en Ligue des champions et le large succès sur Leipzig (6-3), Guardiola avait décidé de faire tourner et notamment de laisser son maître à jouer Kévin de Bruyne sur le banc. Face à une équipe qu'ils avaient corrigée sur cette pelouse de l'Etihad Stadium en mars dernier (5-2), les coéquipiers du Belge ont pourtant réalisé une entame de match des plus décevantes et ont même été battus au niveau de la possession dans le premier quart d'heure.

Frayeur pour Walker, fausse joie pour Sterling

S'ils se sont doucement réveillés sous l'impulsion d'un Jack Grealish volontaire, les champions en titre sont restés très imprécis et n'ont cadré aucun de leurs 7 tirs en première période. La suite s'est révélée à peine meilleure et ils ont bien failli se retrouver à dix avec un penalty contre eux après une perte de balle de Kyle Walker aux abords de la zone de vérité puis une faute sur Adam Armstrong en position de dernier défenseur. Avec l'aide du VAR, l'arbitre M. Moss est toutefois finalement revenu sur sa décision initiale car l'arrière droit avait en fait devancé in extremis l'attaquant (60e).
De Bruyne est alors entré en jeu comme Riyad Mahrez puis Phil Foden. Il a tout de même fallu attendre la dernière minute du temps réglementaire pour voir l'international anglais signer le premier tir cadré des siens d'une tête après un corner, le portier adverse l'a repoussé sur Raheem Sterling qui a cru ouvrir enfin le score avant d'être signalé hors-jeu pour quelque millimètres (90e). Sterling n'a pas pu fêter son 200e match de Premier League comme il l'aurait souhaité. City termine un match de championnat avec un seul tir cadré pour la première fois depuis quatre ans et demi et subi un coup d'arrêt après quatre succès de suite toutes compétitions confondues et avant d'affronter Chelsea, le PSG et Liverpool.

Liverpool en pleine forme, Arsenal enchaîne

De leur côté, les Reds ont confirmé leur début de saison réussi en disposant sereinement de Crystal Palace. A l'affût après une tête de Mohamed Salah, Sadio Mané a ouvert le score de près peu avant la pause (43e) puis l'Egyptien a doublé la mise (78e). Naby Keita a donné davantage d'ampleur au score d'une superbe reprise du gauche à l'entrée de la surface des Eagles (89e). Les hommes de Jürgen Klopp sont seuls leaders provisoires en attendant les matches de Manchester United, Chelsea et Everton.
Arsenal s'est également imposé en prenant le dessus sur Burnley grâce à un but de l'ancien Madrilène Martin Odegaard (30e) et signe un seconde victoire consécutive après celle sur Norwich (1-0). Pour les Canaries de Norwich, le chemin de croix continue avec un nouveau revers, le cinquième cette saison en Premier League, le 15e de suite sous les ordres de Daniel Farke, devant Watford après notamment un doublé d'Ismaila Sarr (1-3). Le coach a du souci à se faire.
Ligue des Nations - Finales
"A 300% avec l'Espagne" : Laporte, le snobé des Bleus attend sa revanche
09/10/2021 À 21:32
Premier League
Un nul mais du grand spectacle : le choc Liverpool - City a tenu ses promesses
03/10/2021 À 17:25