Manchester United 3-2 Norwich City

Si Manchester United se qualifie pour la prochaine Ligue des Champions dans cette fin de saison 2021-2022, les Red Devils pourront remercier Cristiano Ronaldo. Comme face à Tottenham, le Portugais a inscrit un triplé pour porter son total de buts à quinze cette saison en Premier League. Au total, CR7 en est à 99 buts inscrits dans le championnat anglais. Très tôt dans la rencontre, David De Gea est sorti vainqueur d’un face à face avec Teemu Pukki (5e). Ensuite, les Mancuniens ont trouvé l’ouverture par leur superstar, idéalement servie par Anthony Elanga (7e, 1-0).

Un génie tactique : Proche de MU, ten Hag peut-il imiter Guardiola à City ?

Premier League
Giggs sera de nouveau jugé pour violences conjugales
07/09/2022 À 10:04
Lancé comme une balle, Ronaldo s'est offert un deuxième but de la tête après une nouvelle suspension intemporelle dans les airs (32e, 2-0). Mais encore une fois, MU est retombé dans ses travers. Kieran Dowell (45e, 2-1) et Teemu Pukki (52e, 2-2) en ont profité. Sans un grand David De Gea pour sortir la frappe de Pierre Lees-Melou (55e), United aurait plié. Mais grâce à son gardien espagnol, Manchester n’a pas craqué. Mieux : CR7 a inscrit un coup franc (76e, 3-2) pour permettre à son équipe de revenir à trois points de la quatrième place occupée par Tottenham.
Ce qu’il faut retenir : Sans Cristiano Ronaldo et David De Gea, Manchester United serait probablement une équipe du ventre mou de Premier League.

Southampton 1-0 Arsenal

Une cartouche de perdue. Voilà comment résumer le déplacement d’Arsenal au Saint Mary’s Stadium cet après-midi. Dominateurs mais pas assez réalistes, les Gunners se sont inclinés contre une équipe bien organisée et solide à l’image de son gardien de but, Fraser Forster. Dans la cage des Saints, le portier anglais a effectué cinq arrêts de grande classe en mettant successivement en échec Gabriel Martinelli (7e), Bukayo Saka par deux fois (16e, 80e), Emile Smith-Rowe (73e) et Granit Xhaka (85e).

Jan Bednarek

Crédit: Getty Images

Avec 23 tirs tentés contre 9 pour Southampton, Arsenal a craqué sur une action relativement anodine où Jan Bednarek a trouvé le chemin des filets sur un tir de près (44e, 1-0). Arsenal pouvait rejoindre Tottenham avec le même nombre de points à la fin de cette journée, mais les hommes de Mikel Arteta, défaits pour la troisième fois de rang en Premier League, comptent toujours trois points de retard sur les Spurs.
Ce qu’il faut retenir : Le manque de réalisme d’Arsenal, qui n’a cadré que 26% de ses tirs aujourd’hui.

Watford 1-2 Brentford

Le passage de Roy Hogson en tant que technicien de Watford n’a pas vraiment fait de bien au capital confiance de l’équipe à domicile. Depuis la nomination de l’ancien sélectionneur des Three Lions au poster d’entraîneur le 26 janvier dernier, les Hornets n’ont pas encore connu la victoire à Vicarage Road. Et ce n’est pas la venue de Brentford qui a changé la donne. Les visiteurs ont piqué en premier grâce à Christian Nørgaard, à la retombée d’un ballon disputé dans les airs (15e, 0-1).
En manque de confiance, Watford a tout de même pu compter sur Emmanuel Dennis, auteur de l’égalisation pour entretenir l’espoir (55e, 1-1). Dans une fin de match complètement débridée, l’ancien Nantais Imran Louza a manqué la balle de match en trouvant le poteau face au but vide (93e). De son coté, Brentford a crucifié son adversaire grâce à un coup de tête de Pontus Jansson (95e, 1-2). Pour Watford, le calice s’est bu jusqu’à la lie.
Ce qu’il faut retenir : Avec six points de retard sur Everton, dix-septième et première équipe non-relégable avec deux matches en moins, Watford va sans doute descendre en Championship.
Premier League
Premier League, un mercato jusqu'à la caricature
02/09/2022 À 10:24
Premier League
Défenseur le plus cher du monde : Comment Fofana a-t-il pu en arriver là ?
31/08/2022 À 22:49