A force de tendre le bâton, Arsenal s'est fait punir. Devant au score sur la pelouse d'Everton mais beaucoup trop moyens dans le jeu, les Gunners se sont inclinés dans le temps additionnel face aux Toffees (2-1), après un superbe but de Demarai Gray, lundi soir. La formation de Mikel Arteta concède sa troisième défaite en quatre matches, la deuxième de suite, confirmant ses difficultés à l'extérieur. Celle de Rafa Benitez met fin à sa série noire après huit rencontres sans victoire. Les pensionnaires de Goodison Park remontent à la 12e place, le club londonien reste 7e.
Le film du match
Premier League
Même contre la lanterne rouge, Arsenal n'y arrive pas
HIER À 15:54
Cette fois, ça fait vraiment tâche. On pouvait trouver des circonstances à la défaite d'Arsenal contre Liverpool, l'une des meilleures équipes du championnat, ou sur la pelouse de Manchester United, porté par un Cristiano Ronaldo en mission. Mais lundi soir, les Gunners auront bien du mal à trouver des excuses pour justifier ce second revers de rang : ils ont chuté contre ce qui était la pire équipe de Premier League depuis le début du mois d'octobre. Le tout en produisant un contenu au mieux moyen, au pire très mauvais, avec trois petites frappes cadrées.
Forcément, le faible niveau du club londonien, couplé au manque de confiance des Toffees, a donné un match longtemps ennuyeux, et à peine emballé par l'ouverture du score de Martin Odegaard contre le cours du jeu juste avant la pause (45e+2). Le tout quelques secondes après un premier but refusé à Richarlison pour hors-jeu. Un premier, puisque le Brésilien a encore connu une fausse joie peu avant l'heure de jeu, de nouveau piégé au jeu de l'alignement, cette fois pour quelque millimètres (59e).
https://i.eurosport.com/2021/12/06/3267471.jpg

Everton écœuré par les hors-jeu, mais sauvé par les montants

Mais il était écrit que le buteur des locaux serait l'un des grands Monsieurs de cette rencontre. A force d'insister, il a fini par trouver la faille de manière valable, en concluant de la tête une frappe de Demarai Gray qui avait heurté la barre (1-1, 79e). Gray, l'autre héros d'Everton, a crucifié les Gunners dans le temps additionnel, d'une frappe du droit qui a touché le montant avant de rentrer (2-1, 92e). Si les Toffees ont perdu au concours des hors-jeu, ils ont remporté celui des montants, puisqu'Eddie Nketiah n'a trouvé que le poteau sur une tête à bout portant avant ce but fatal (84e).
Remplaçant au coup d'envoi, Pierre-Emerick Aubameyang n'a lui pas profité de sa poignée de minutes pour regagner confiance. Entré en jeu à la place d'un Alexandre Lacazette décevant bien qu'au départ de l'ouverture du score, le Gabonais a manqué la balle d'égalisation en croisant trop sa frappe du droit sur la dernière action du match. L'embellie d'Arsenal s'est envolée, laissant place, individuellement ou collectivement, à quelques mauvaises séries…
https://i.eurosport.com/2021/12/06/3267488.jpg
Premier League
Digne touché par une bouteille jetée des tribunes
22/01/2022 À 14:10
League Cup
Diogo Jota sort Arsenal, Liverpool va défier Chelsea à Wembley
20/01/2022 À 19:45