Manchester United perd deux nouveaux points. Ce samedi soir, les Red Devils ont concédé le match nul sur la pelouse d'Aston Villa (2-2), lors de la 22e journée de Premier League. A Villa Park à Birmingham, les hommes de Ralf Rangnick ont pourtant mené 2-0, grâce à un doublé de Bruno Fernandes (6e, 67e), avant de se faire rejoindre en fin de rencontre, sur deux buts de Jacob Ramsey (77e) et de Philippe Coutinho (82e), qui a signé son retour en Premier League de la plus belle des manières. Au classement du championnat d'Angleterre, Manchester United reste scotché à la septième place, à cinq unités de la quatrième place, tandis que les Villans gagnent une position pour se retrouver treizièmes.
Philippe Coutinho n'avait plus marqué aucun but ni délivré de passe décisive lors de ses sept apparitions en Premier League contre Manchester United alors qu'il jouait pour Liverpool (480 minutes). La huitième a donc été la bonne. Prêté par le FC Barcelone, le Brésilien a débuté la rencontre sur le banc, avant de faire son entrée en jeu à la 68e minute.
Premier League
52 millions d'euros : Arsenal en passe de s'offrir Gabriel Jesus
24/06/2022 À 21:23

Coutinho impliqué sur les deux buts des Villans

Seulement neuf petites minutes plus tard, le joueur de 29 ans s'est illustré une première fois en jouant un rôle majeur dans la réduction de l'écart de Jacob Ramsey (77e, 1-2). Ramsey, déjà à son avantage en début de second acte (49e), est le deuxième plus jeune buteur d'Aston Villa en Premier League face à Manchester United (20 ans et 232 jours), après Gabriel Agbonlahor en janvier 2007 (20 ans et 92 jours). Coutinho n'a ensuite pas attendu bien longtemps pour se retrouver, cette fois, à la conclusion d'un centre de Ramsey, pour l'égalisation des protégés de Steven Gerrard (82e, 2-2), avant de solliciter ensuite à nouveau David de Gea, mais sans succès (87e).

Philippe Coutinho

Crédit: Getty Images

Le portier espagnol, de son côté, n'a pas chômé dans cette rencontre, même s'il a été sollicité pour la première fois qu'après la demi-heure de jeu, par Ollie Watkins (32e), le meilleur buteur d'Aston Villa en Premier League cette saison (cinq réalisations), ainsi que par Emiliano Buendia (36e, 55e). Lucas Digne, autre recrue phare des Villans cet hiver, était titulaire et l'international français a également bien failli fêter sa première par un but (43e).

Fernandes semblait pourtant avoir fait le plus dur

En face, Manchester United a peiné, notamment au niveau physique, pendant presque l'intégralité de la seconde période, ce qui a donc facilité ces très nombreuses vagues adverses. En l'absence de Cristiano Ronaldo, Ralf Rangnick a pu s'appuyer sur un autre Portugais, en la personne de Bruno Fernandes.
Le milieu de terrain n'avait d'ailleurs pas attendu bien longtemps avant de se mettre en évidence. Sur un coup-franc joué à deux avec Alex Telles, Fernandes a pris à défaut Emiliano Martinez, coupable d'une grosse faute de main (6e, 0-1). Avant, dans le second acte, de le tromper à nouveau, d'une puissante frappe sous la barre (67e, 0-2). A ses côtés, Mason Greenwood (19e, 33e), Alex Telles (28e) mais également Anthony Elanga (47e) se sont également mis en évidence, mais sans parvenir à se jouer du portier adverse.
Manchester United, qui avait la possibilité de recoller à trois unités de West Ham, actuel quatrième, continue son surplace, avec seulement un petit point pris sur six possibles. Les Red Devils auront l'occasion de reprendre leur marche en avant dès ce mercredi soir (21h), sur la pelouse de Brentford. Quant à Steven Gerrard, avec Philippe Coutinho, il pourrait bien avoir trouvé le joueur qui lui manquait pour vivre une seconde partie de saison plus sereine par rapport à ces dernières semaines.
Premier League
CR7 a-t-il raison d'être inquiet ? "Il aurait fallu en prendre conscience l'an passé…"
22/06/2022 À 12:55
Premier League
Le retour de Lukaku à Chelsea est-il le plus gros flop de l'histoire de Premier League ?
22/06/2022 À 11:01