Comme un air de retour en arrière. Alors que, traditionnellement, à cette période de l’année où l’on formule ses bonnes résolutions et où l’on regarde vers l’avant, les joueurs de Manchester United et les fans, eux, ont eu une désagréable impression de déjà-vu lors de leur match nul face à Newcastle (1-1) ce lundi.
Je n’ai pas du tout aimé notre performance. Aujourd’hui nous n’avons pas eu le contrôle du match
Souvent dépassés et mis en danger par des Magpies pourtant souvent fessés cette saison, les Red Devils ont franchement agacé leur nouvel entraîneur, Ralf Rangnick : "Je n’ai pas du tout aimé notre performance, a-t-il ainsi pesté au micro de Sky Sports à la fin du match. Aujourd’hui nous n’avons pas eu le contrôle du match, hormis à quelques rares moments. Je n'ai pas aimé ce que l'on a produit lors qu'on avait le ballon ou qu'il fallait presser. Tout est dans l’énergie, l’engagement physique, savoir qui va gagner les deuxièmes ballons. Et dans tout ces domaines, nous n’avons pas été à notre meilleur", a analysé le remplaçant d’Ole Gunnar Solskjaer.
Premier League
MU sur tous les fronts : Casemiro se rapproche, l'Ajax refuse une super offre pour Antony
IL Y A UNE HEURE
Sa frustration peut se concevoir alors que, depuis son intronisation sur le banc du club mancunien, début décembre, il avait remporté ses trois premiers matches de championnat, face à Arsenal (2-1), Crystal Palace (1-0) et Norwich (0-1). D’où cette idée d’une régression, due à la longue coupure dont été victimes les Mancuniens en raison des différents reports qui les ont touchés ces dernières semaines, et qui ont pu les faire retomber dans le doute. Si son équipe était bien rentrée dans le match, elle s’est retrouvée menée après un but d’Allan Saint-Maximin (7e), encore virevoltant, devant un public déchaîné.

Manchester United

Crédit: Getty Images

Au départ de l’action, c’est Raphaël Varane, de retour comme titulaire suite à une blessure contractée début novembre, qui a rendu le ballon aux joueurs d’Eddie Howe. Le Français a vécu un retour à la compétition cauchemardesque, mais il bénéficie de circonstances atténuantes, contrairement à un Harry Maguire lui aussi hésitant et souvent en retard dans ses interventions, à l’image de ce tacle sur Saint-Maximin qui lui a valu un carton jaune (68e).

Le calvaire de Varane et Maguire

Alors que Varane, auteur d’une main à la limite de la surface sur une frappe adverse en fin de match, a failli coûter un penalty à son équipe, la charnière centrale n’est pas la seule à blâmer. Le double pivot Fred-McTominay n’a pas réussi à endiguer les vagues adverses, et Bruno Fernandes, qui s’est employé défensivement, n’a pas brillé devant le but, tout comme un Cristiano Ronaldo fantomatique et qu’on a vu l’air bougon pendant quasiment tout le match.
Si Marcus Rashford a créé des différences en fin de partie, c’est surtout Edinson Cavani, annoncé du côté du FC Barcelone et qui est entré à la mi-temps en remplacement de Greenwood, qui s’est signalé. Auteur du but de l’égalisation (71e), l’ancien joueur du PSG a montré à Rangnick qu’il pouvait compter sur lui. Forcément, après le match, tout ce que la Perfide Albion compte de consultants a analysé avec sévérité la performance des Mancuniens.
"Ils n’ont pas fait une seule bonne chose en tant qu’équipe. La deuxième période a été bordélique, c’était désespérant et vraiment inquiétant", a par exemple dit Gary Neville, joueur emblématique de United, sur le plateau de Monday Night Football sur Sky Sports. "Aujourd’hui, ce n’était pas une question de langage corporel, mais d’engagement physique, s’est défendu Rangnick après le coup de sifflet final. Si nous voulons être compétitifs, on doit se faire violence physiquement et ça n’a pas été le cas dans ce match", a également déploré l’ancien directeur sportif du RB Leipzig.
Ce dernier a en tout cas dit ce qu’il attendait de ses joueurs lors du prochain rendez-vous de la fin d’année, jeudi, face à Burnley : "Il faudra faire beaucoup mieux. Nous ne devrions pas chercher d’excuses (par rapport à la longue coupure subie, ndlr) nous devons nous améliorer et en faire plus physiquement". Et ainsi éviter de voir Manchester United stagner encore longtemps loin des places européennes.
Transferts
Les 16 infos mercato qui vous ont échappé jeudi
IL Y A 6 HEURES
Bundesliga
Dortmund, la dernière piste pour Ronaldo ?
IL Y A 7 HEURES