Il n’y a pas eu match, tout simplement. Sans même forcer son talent, Liverpool a étouffé des Red Devils sonnés et passifs mardi à Anfield, lors d’un match en retard de la 30e journée (4-0). Les réalisations précoces de Luis Diaz (5e) et Mohamed Salah (22e) ont immédiatement plongé les Mancuniens dans le doute, incapables de sortir la tête de l’eau en première période.
Malgré un léger regain en début de second acte, Man U a subi deux contres éclairs des Scousers, conclus par Sadio Mané (68e) et Salah (85e). Toujours invaincus à domicile en Premier League, les Reds (1ers, 76 points) en profitent pour prendre provisoirement la tête au classement, vingt-quatre heures avant la rencontre de Manchester City contre Brighton. Privés de Ronaldo, les Mancuniens (6es, 54 points) perdent une place et grillent un nouveau joker dans la lutte pour le top 4.
Premier League
Salah prolonge à Liverpool
01/07/2022 À 15:11

Aucun tir de Manchester en première période

Au moment de l'hommage poignant après sept minutes de jeu dirigé vers Cristiano Ronaldo, touché par un drame familial, Manchester United courait déjà après le score. Sur un contre éclair, la défense expérimentale de Ralf Rangnick a plié très tôt face au trio Mané-Salah-Diaz. Le premier a livré un ballon de choix au second, passeur décisif pour le Colombien, buteur de près (1-0, 5e). La suite ? Aucun réveil chez les Mancuniens, rapidement privés de Paul Pogba, sorti sur blessure (10e). Les visiteurs n’ont pas tiré une seule fois en première période, à l'image d’une stérilité palpable dans tous les compartiments du jeu. En face, les Scousers ont bien senti qu’il n’était pas nécessaire de forcer pour prendre le large.

Luis Diaz (FC Liverpool) ouvre le score contre Manchester United

Crédit: Getty Images

Suivez une année complète de sport et d'événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Un homme en a toutefois profité pour (re)trouver le chemin des filets. Buteur à une seule reprise lors de ses dix dernières sorties avec Liverpool, Mohamed Salah a pu remercier Sadio Mané pour son délice de passe adressée en une touche, dos au jeu. L’Égyptien n’avait plus qu’à s’appliquer du plat du pied pour crucifier David de Gea (2-0, 22e). Décontracté et d’une justesse folle dans l’entrejeu, Thiago Alcantara a lui rayonné, à l’image de Reds despotiques au milieu.

Liverpool, entre consistance et fulgurances

L’esprit déjà ailleurs et calculateur de ses efforts en vue d’une fin de saison dense, Liverpool a entamé la seconde période sur un rythme de sénateur, presque endormi. De quoi ouvrir la porte à un potentiel retour des Mancuniens, tout proches de réduire l’écart peu après l’heure de jeu. Il a fallu une double parade de grande classe d’Alisson devant Marcus Rashford et Anthony Elanga pour éviter une fin de rencontre tumultueuse (64e). Dominés dans l’engagement, les Reds ont froissé le premier temps fort des Mancuniens sur une attaque rapide. Servi par Luis Diaz, Mané s’est chargé de sceller le sort de la rencontre, marquant son 14e but en championnat (3-0, 68e).

Sadio Mané célèbre son but contre Manchester United

Crédit: Getty Images

Une réalisation qui a fait l’effet d’un shot de caféine pour des Scousers redevenus alertes et saignants, à l’image d’un échange magique sur un double une-deux entre Salah et Mané (72e). Les jambes coupées et le moral évaporé, Manchester United a encaissé un dernier pion, le 22e cette saison de Salah, parfaitement trouvé par Diogo Jota (4-0, 85e). 13e match de rang sans défaite du club de la Mersey (1er, 76 points) en championnat, qui chipe provisoirement la tête du classement à Manchester City, sur le pont demain (mercredi) pour la réception de Brighton.
Les conclusions sont plus ternes du côté de Ralf Rangnick, puni d’entrée pour son choix osé de titulariser Phil Jones, sur le carreau depuis près de deux ans. Le coach des Red Devils voit Arsenal passer devant à la différence de buts, quatre jours avant un déplacement à l’Emirates Stadium (samedi). Du côté de Jürgen Klopp, la mine détendue mais concernée de l’Allemand à l’issue de la rencontre traduisait la concentration d'un groupe qui est bien conscient que le chemin est encore semé d'embûches.
Ligue 1
Chelsea, Juventus, Newcastle... : Neymar, des options en questions
26/06/2022 À 22:07
Premier League
Cristiano Ronaldo, les improbables pistes Chelsea... et AS Rome
25/06/2022 À 19:16