Liverpool tient le rythme de Man City. Tenus en échec à la pause, les Reds ont trouvé la voie du succès grâce à des buts d'Andrew Robertson et Divock Origi en seconde période (2-0) du Derby de la Mersey. Les changements de Jürgen Klopp ont été décisifs pour percer la carapace d'Everton, à la lutte pour le maintien et venu à Anfield pour accrocher le voisin honni dans cette 34e du championnat d'Angleterre.
Mais ce courage défensif n'a pas suffi à peser sur la totalité de la rencontre. Résultat des courses, Liverpool revient à un point de Manchester City, leader de Premier League, alors les Toffees seront 18es et relégables.
Premier League
Fin d'une ère et petite révolution : Darwin change tout à Liverpool
15/06/2022 À 16:35
Pour la première fois de l’histoire de la Premier League, Liverpool et Everton comptaient quarante-sept points d’écart au classement général au moment de donner le coup d'envoi du derby. Ce gouffre entre les deux rivaux signifiait donc que les enjeux de chaque équipe allaient être bien différent.
Si Liverpool était toujours candidat au titre après avoir obtenu le match nul sur la pelouse de City la semaine dernière (2-2), Everton était relégable pour la première fois de la saison après la victoire de Burnley contre Wolverhampton plus tôt dans l'après-midi (1-0). Dès lors, les hommes de Frank Lampard sont venus en mission dans l'enfer d'Anfield afin de ressortir du match avec le point du match nul.

Encore puni par Origi, Everton est relégable

La stratégie a fonctionné pendant plus d'une heure, Everton faisant complètement déjouer le favori grâce à la vitesse de son ailier Anthony Gordon et la roublardise de son gardien Jordan Pickford. Mais cela, c'était avant de voir Jürgen Klopp faire entrer Luis Diaz et Divock Origi dans la bataille à l'heure de jeu. Deux minutes plus tard, le verrou d'Everton a explosé sur le premier tir cadré de Liverpool.
Si le Colombien a pesé par sa percussion et ses dribbles, le Belge a joué un rôle fondamental dans l'ouverture du score en servant de relais à Mohamed Salah, assez agile pour envoyer un centre sur la tête de Robertson (62e, 1-0). Enfin libéré, Anfield Road a poussé ses joueurs pour se mettre définitivement à l'abri d'une mauvaise surprise. Everton a bien cru égaliser sur un tir de Demarai Gray de peu à côté (72e), mais en fin de compte, Liverpool s'en est sorti. Salah a d'abord envoyé une reprise au-dessus (66e), puis Thiago Alcantara a obligé Pickford à la parade (84e).
Après le corner, Luis Diaz a envoyé un ciseau retourné et Divock Origi a inscrit le but du break de la tête à bout portant (85e, 2-0). Véritable bête noire d'Everton, Origi a marqué six buts toutes compétitions confondues contre l'éternel rival, soit deux fois plus que contre n'importe quelle autre équipe affrontée avec le maillot des Reds. Everton est relégable pour la première fois depuis décembre 2020 et voudra éviter à tout prix la descente en Championship, un championnat que l'équipe ne connaît plus depuis... 1987. Pour Liverpool, en revanche, la bagarre avec City continue de plus belle.
Premier League
Remplacer Mané par Nunez : Liverpool a-t-il perdu la tête ?
15/06/2022 À 13:18
Ligue des champions
Incidents au Stade de France : La RATP n'a pas conservé ses images, la SNCF si
10/06/2022 À 17:17