Manchester United ne brille pas mais possède un sacré mental. Les Red Devils ont arraché la victoire in extremis face à West Ham, samedi, lors de la 23e journée de Premier League (1-0). Dans un choc verrouillé à double tour, ils se sont longtemps montrés maladroits, mais ont fini par trouver la faille au bout du temps additionnel par Marcus Rashford (90e+3). C'est maigre mais suffisant pour réaliser une excellente opération, car les hommes de Ralf Rangnick doublent ceux de David Moyes et s'emparent de la 4e place.
Le film du match
Si ce duel entre prétendants aux places pour la prochaine Ligue de champions est parti sur un bon rythme avec une belle débauche d'énergie des deux côtés, il a vite fallu déchanter. West Ham s'est replié dans sa moitié de terrain pour faire bloc pendant que Manchester United a mis le pied sur ballon mais a manqué de fluidité et d'inspiration offensive. Les Red Devils se sont révélés incapables d'inquiéter Alphonse Areola qui disputait son premier match de la saison en championnat.
Premier League
City, une frayeur mais l'essentiel est là
15/05/2022 À 14:53
Le gardien français a aussi pu compter sur un solide Kurt Zouma, de retour de blessure après dix matches manqués. A l'autre bout du terrain, David De Gea n'a pas été davantage sollicité par un Michail Antonio beaucoup trop esseulé et la première période s'est terminée sans le moindre tir cadré, ni la moindre occasion.

Rangnick récompensé

L'intensité a grimpé d'un cran à la reprise avec des Mancuniens plus entreprenants et Fred a vu Areola détourner sa frappe (49e). Raphaël Varane, lui, a manqué la cible de peu sur sa tête décroisée après un corner (58e). A l'heure de jeu, Ralf Rangnick a lancé Rashford à la place du jeune Anthony Elanga, buteur à Brentford en milieu de semaine (victoire 1-3) mais trop timide ce samedi.

Le sauveur de United, c'est lui : Elanga, le gamin lancé à pleine vitesse

Après avoir vu Antonio décocher enfin le premier tir cadré des visiteurs sans surprendre De Gea (77e) et son décevant meneur de jeu Bruno Fernandes enchaîner les frappes à côté ou au-dessus de la cible (64e, 78e), Rangnick s'est décidé à lancer Edinson Cavani et Anthony Martial (82e) pour forcer la décision dans une fin de match enfin débridée.
Tomas Soucek a failli ouvrir le score en faveur des visiteurs mais sa tête décroisée sur corner n'a fait que flirter avec le poteau droit de De Gea (87e). Areola, lui, n'a rien pu faire face à la petite reprise à bout portant de Rashford sur un service de Cavani (1-0, 90e+3), lancé par Martial. Comme au match aller (1-2), Manchester United vient à bout de West Ham sur le fil et s'offre une belle semaine juste avant la coupure en Angleterre.

Newcastle regagne enfin

Le week-end dernier, les Hammers s'étaient inclinés devant Leeds (2-3), mais les Peacocks de Marcelo Bielsa n'ont pas su confirmer face à Newcastle, ce samedi. Ils ont même été surpris par un coup franc de Jonjo Shelvey qui a trompé un Illan Meslier mal inspiré (0-1, 75e). Les Magpies décrochent leur second succès de la saison en championnat après celui contre Burnley le 4 décembre (1-0) et passent de la 19e à la 18e place.
Enfin, dans une rencontre marquée par une interruption de près de vingt minutes à cause d'un drone survolant le Community Stadium de Brentford, Wolverhampton a dominé les Bees (1-2) grâce à des buts de Joao Moutinho et Ruben Neves. Les Wolves sont huitièmes du classement.
Premier League
Un peu moins de passes, beaucoup plus de buts : de Bruyne en pleine métamorphose
14/05/2022 À 17:03
Premier League
Une déroute et pas de C1 : MU a encore sombré
07/05/2022 À 18:32