"Nous sommes en 2021 et je devrais pouvoir être libre de dire à tout le monde qui je suis". Dans un entretien accordé au quotidien britannique The Sun, un joueur de Premier League, qui a conservé l'anonymat, s'est confié sur la grande difficulté de révéler son homosexualité au grand public. Il a annoncé suivre une thérapie pour se sentir accompagné dans cette démarche qui suscite de nombreuses craintes. "Je serais crucifié", a-t-il lâché.
"Il y a quelques fans dans les gradins qui sont encore très bloqués dans les années 80. Je veux être ouvert avec les gens parce que c'est ce que je suis et ce dont je suis fier, a-t-il ajouté. Quand je joue, j'ai l'impression que les fans peuvent deviner et qu’ils me jugent. Peuvent-ils le deviner en fonction des vêtements que je porte en dehors du terrain ? Cela a eu un effet terrible sur moi mentalement. C'est terrifiant."
Premier League
Rangnick, un intérimaire, vraiment ?
IL Y A 3 HEURES
Le joueur se serait entretenu avec Amal Fashanu, la nièce de Justin Fashanu, l'ex-joueur de Norwich, qui avait fait son coming out en 1990 avant de se suicider huit ans plus tard.

Hors-jeu automatique, mains, micros, arrêts de jeu : ce qu'il faut changer (ou pas) dans l'arbitrage

Premier League
Ray Kennedy, ancienne icône de Liverpool et Arsenal, est décédé
IL Y A 6 HEURES
Premier League
Sans visa de travail, Rangnick sera remplacé par Carrick face à Arsenal
IL Y A 12 HEURES