Manchester United et Ronaldo encore frustrés. Deuxième contre-performance des Mancuniens cette semaine, tenus en échec à domicile face à Southampton (1-1) samedi pour le compte de la 25e journée de Premier League. Malgré une première période encourageante, ponctuée de l’ouverture du score de Jadon Sancho (21e), les Red Devils sont retombés dans leurs travers lors du second acte. Punis dès le retour des vestiaires par Che Adams (48e), les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, toujours muet en 2022, n’avancent plus au classement (5e) malgré un calendrier a priori abordable. Sans renier ses principes, les Saints (10e) ont séduit et auraient même pu l’emporter en fin de rencontre.
Ligue 1
Pour renforcer son attaque, le PSG pense à Rashford
IL Y A 3 HEURES
Malgré le spectacle proposé sous une pluie battante, le public d'Old Trafford n'a pas manqué de faire retomber une nuée de sifflets une fois la rencontre terminée. Il y avait du mieux dans les intentions côté Red Devils, surtout en première période, mais les défauts les plus tenaces ne s’effacent pas à l’eau de pluie. Aligné de nouveau aux côtés de Scott McTominay dans le double pivot, Paul Pogba a régalé durant le premier acte, distribuant les caviars à l’envi. Le bémol, une présence moindre en seconde période, étouffée sous la pression adverse.
Une irrégularité chronique chez les Français, qui n’a pourtant pas été le plus décevant côté mancunien. Marcus Rashford a longtemps péché par maladresse. Jadon Sancho a, lui, pris le bon espace dans le bon tempo pour ouvrir le score sur l’un des rares services réussis de Rashford. Plus fébrile qu’à une certaine époque dans la zone de vérité, Cristiano Ronaldo a donné l’impression de vivre avec le doute. En attestent des choix douteux ou des face-à-face mal négociés (7e, 61e). Le rebond se fait attendre pour un joueur de 37 ans qui n’a toujours pas fait trembler les filets en 2022 (6 matches de rang sans marquer).

Infos achetées et Unes aguicheuses : comment travaillent les tabloïds comme le Sun ?

Manchester United fait du surplace

En face, le réveil a mis du temps à sonner. Depuis cette tête dévissée d’Adams (9e), seul face à David De Gea, les Saints ont attendu le crépuscule du premier acte pour inquiéter le public mancunien (34e,39e, 41e), coïncidant avec l’apparition d’une pluie froide. Exilé en Angleterre après des échecs en France, Romain Perraud a failli signer un petit exploit dans la surface des Red Devils (43e). Malgré l’avertissement prononcé avant la mi-temps, les locaux n’ont pas jugé bon de retenir la leçon des derniers mois. Et après trois petites minutes en seconde période, Che Adams a conclu avec sang-froid une transition rapide emmenée par Mohamed Elyounoussi (1-1, 48e).
La suite, une ribambelle d’occasions (65e, 67e) pour des Saints pas effrayés par l’enjeu, eux qui ont déjà grappillé quelques points à Manchester City (1-1) et Tottenham (3-2). Humiliés il y a presque un an jour pour jour (0-9, le 2 février 2021), les joueurs de la cité balnéaire du sud de l’île (10e avec 29 points) ont porté fièrement les idées ambitieuses de Ralf Hasenhüttl, une vieille connaissance de l’entraîneur de Man U (ils ont travaillé ensemble à Leipzig). L’autre Ralf (Rangnick) n’a sans doute pas vécu ce match nul de la même façon. Sa formation ne brille que par intermittence, et n’avance plus au classement (5e avec 40 points). Le top 4 est compromis, le réveil de Ronaldo impératif.
Transferts
Les 12 infos mercato qui vous ont échappé jeudi
IL Y A 3 HEURES
Transferts
Les 13 infos mercato qui vous ont échappé dimanche
07/08/2022 À 18:18